Super F1
www.piecesautostore.fr
facebook twitter favori

SAUBER ALFA ROMEO


sauber

Pilote(s) d'essais

Calderon
Giovinazzi


Palmarès

Victoires: 0
Poles: 0
Meilleurs tours: 3
Podiums: 10
Points: 530
Grand Prix: 386
1er Grand Prix: Kyalami
Titre(s) pilotes: 0
Titre(s) constructeurs: 0
Saison 2018

Classement: 9
Victoires: 0
Poles: 0
Meilleurs tours: 0
Podiums: 0
Points: 21
Meilleur résultat: 6 (Baku)


Structure

Directeur général:  Frédéric Vasseur
Directeur technique:  Jörg Zander
Ingénieur en chef:  Xevi Pujolar
Designer en chef:  Eric Gandelin
Aérodynamicien en chef:  Nicolas Hennel de Beaupreau
Sponsor: Alfa Romeo
Technique

Chassis: C37
Freins: Brembo
Lubrifiant: Petronas
Carburant: Petronas
Roues: OZ
Pneus: Pirelli
Cylindrée: 2400 cc




Tweets de SauberF1Team

Histoire


L'histoire de Sauber en F1 commence en 1993 en Afrique du Sud où Peter Sauber fait rouler JJ Lehto qui terminera 5ème!
Des débuts très prometteurs qui permettent à l'écurie de terminer 6ème au classement pour sa première saison!

En 1994, Sauber prend un jeune talent sous son aile, celui-ci se nomme Heinz-Harald Frentzen. Malheureusement, la fiabilité n'est pas au rendez-vous et l'écurie ne marque guère de point.
En 1995, Sauber doit changer de moteur et choisit le Ford Cosworth. Frentzen décroche son premier podium en Italie, l'équipe termine 7ème cette saison-là.
Les saisons suivantes sont du même calibre, avec quelques points marqués, parfois un podium sur une bonne performance de Johnny Herbert.

Il faudra attendre 2001 pour voir apparaître un vent de fraîcheur chez Sauber avec l'arrivée de Nick Heidfeld et Kimi Raikkonen. Les 2 jeunes pilotes entrent dans les points à 9 reprises et permettent à l'écurie de terminer 4ème du championnat, sa meilleure performance jusqu'aujourd'hui!
La saison 2002 est un peu plus décevante puis en 2003, Frentzen revient mais l'écurie n'est guère performante.
En 2004, l'écurie possède un beau duo de pilotes avec Fisichella et Massa, elle marque 34 points mais sans goûter aux joies du podium.
Le niveau baisse en 2005 avec Fisichella parti chez Renault et ce n'est pas Jacques Villeneuve qui redressera l'écurie.
Fin de saison, Peter Sauber vend son écurie à BMW mais reste toujours très actif dans les paddocks.
L'écurie BMW est bien plus performante, décroche plusieurs podiums et même une victoire en 2008 mais voyant qu'ils ne peuvent pas se battre pour le titre en 2009, BMW décide de quitter la F1.
Il n'en faut pas moins à Peter Sauber pour reprendre son écurie en main et engager un jeune prometteur, Kamui Kobayashi, ainsi qu'un pilote expérimenté, Pedro de la Rosa, pour disputer la saison 2010!
En manque de performances, De la Rosa est remplacé par Heidfeld pour le reste de la saison.

Avec 2 jeunes pilotes talentueux, Kobayashi et Perez, Sauber parvient à terminer régulièrement dans les points. Mais en fin de saison, l'écurie se fait piquer la 6ème place au championnat par Force India.

En 2012, l'écurie réalise la meilleure saison de son existence avec pas moins de 4 podiums! Avec ses gros points, Sauber termine 6ème du championnat, pas très loin de Mercedes.

Perez étant parti chez McLaren, l'écurie accueille Hulkenberg et titularise son pilote d'essais, Gutierrez. La monoplace est moins bonne qu'en 2012 mais Hulkenberg parvient tout de même à tirer son épingle du jeu et octroyer la 7ème place du championnat à l'écurie.

Faute de moyens, Sauber ne parvient pas à conserver Hulkenberg et décide d'engager Sutil pour 2014.

Le duo Sutil-Gutierrez ne fait pas de miracle et Sauber connaît sa pire saison avec aucun point marqué.

Pour 2015, l'écurie engage Ericsson et Nasr. Grâce à ses 2 pilotes, l'équipe retrouve les points mais reste encore loin de pouvoir prétendre au podium. Les 2 pilotes sont reconduits pour 2016 mais la monoplace n'est pas à la hauteur.
Nasr sauve les meubles avec 2 points au Brésil, ce qui permet à Sauber de décrocher la 10ème place du classement devant Manor.

Pour 2017, Wehrlein rejoint l'équipe mais avec un moteur Ferrari 2016, le pilote allemand peine à marquer 5 points, score vierge du côté d'Ericsson qui aura Leclerc comme coéquipier en 2018.


Les motoristes:
Mercedes (1994)
Ford Cosworth (1995-1996)
Petronas (1997-2005)
Ferrari (2010-2018)

Les pilotes:
JJ Lehto (1993-1994)
Karl Wendlinger (1993-1995)
Andrea de Cesaris (1994)
Heinz-Harald Frentzen (1994-1996,2002-2003)
Jean-Christophe Boullion (1995)
Johnny Herbert (1996-1998)
Giannni Morbidelli (1997)
Nicola Larini (1997)
Norberto Fontana (1997)
Jean Alesi (1998-1999)
Pedro Diniz (1999-2000)
Mika Salo (2000)
Felipe Massa (2002,2004-2005)
Nick Heidfeld (2001-2003,2010)
Kimi Raikkonen (2001)
Giancarlo Fisichella (2004)
Jacques Villeneuve (2005)
Kamui Kobayashi (2010-2012)
Pedro de la Rosa (2010-2011)
Sergio Perez (2011-2012)
Nico Hülkenberg (2013)
Esteban Gutierrez (2013-2014)
Adrian Sutil (2014)
Marcus Ericsson (2015-2018)
Felipe Nasr (2015-2016)
Pascal Wehrlein (2017)
Antonio Giovinazzi (2017)
Charles Leclerc (2018)


Classement dans le championnat du monde:
1993: 6ème avec 12 points
1994: 8ème avec 12 points
1995: 7ème avec 18 points
1996: 7ème avec 11 points
1997: 7ème avec 16 points
1998: 6ème avec 10 points
1999: 8ème avec 5 points
2000: 8ème avec 6 points
2001: 4ème avec 21 points
2002: 5ème avec 11 points
2003: 6ème avec 19 points
2004: 6ème avec 34 points
2005: 8ème avec 20 points
2010: 8ème avec 44 points
2011: 7ème avec 44 points
2012: 6ème avec 126 points
2013: 7ème avec 57 points
2014: Non classé
2015: 8ème avec 36 points
2016: 10ème avec 2 points
2017: 10ème avec 5 points


Nouveau point sur le plateau 2019 Nouveau point sur le plateau 2019
18 septembre 2018
On n'aura jamais connu un mercato des pilotes de F1 aussi fructueux que pour la saison 2019. De manière officielle, seule Mercedes garde le même lin...


Le baquet de Marcus Ericsson menacé pour 2019 Le baquet de Marcus Ericsson menacé pour 2019
13 septembre 2018
La signature de Kimi Raikkonen chez Sauber pourrait ne pas faire les affaires de son collègue scandinave, Marcus Ericsson. En effet, Longbow Finan...


Les portes se ferment petit à petit pour Ocon Les portes se ferment petit à petit pour Ocon
12 septembre 2018
Actuellement 10ème du championnat pilotes, Esteban Ocon n'a pas beaucoup de chances d'être encore présent sur la grille en 2019. Son baquet semb...


Raikkonen et Leclerc échangeront leurs baquets en 2019 Raikkonen et Leclerc échangeront leurs baquets en 2019
11 septembre 2018
La nouvelle tant attendue est enfin tombée ce matin. Charles Leclerc sera bien titularisé chez Ferrari en 2019 et c'est Kimi Raikkonen qui prendr...


Transferts 2019: les pilotes en sursis Transferts 2019: les pilotes en sursis
4 septembre 2018
Une fois n'est pas coutume, Super F1 vous dresse le portrait des pilotes actuellement présents et qui risqueraient de ne plus courir en 2019. Ki...