Super F1
www.piecesautostore.fr
facebook twitter favori

ALFA ROMEO FERRARI


alfa romeo



Palmarès

Victoires: 10
Poles: 12
Meilleurs tours: 14
Podiums: 26
Points: 54
Grand Prix: 111
1er Grand Prix: Silverstone
Titre(s) pilotes: 2
Titre(s) constructeurs: 0
Saison 2019

Classement: 6
Victoires: 0
Poles: 0
Meilleurs tours: 0
Podiums: 0
Points: 4
Meilleur résultat: 8 (Melbourne)


Structure

Base: Hinwil (Suisse)
Directeur général: Frédéric Vasseur
Président: Pascal Picci
Directeur d'équipe: Beat Zehnder
Directeur technique: Simone Resta
Designer en chef: Éric Gandelin
Aérodynamicien en chef: Nicolas Hennel de Beaupreau
Ingénieur course Kimi Raikkonen: Carlo Santi
Ingénieur course Antonio Giovinazzi:
Sponsor:
Technique

Chassis:
Freins: Brembo
Lubrifiant: Petronas
Carburant: Petronas
Roues: OZ
Pneus: Pirelli
Cylindrée: 2400 cc




Tweets de alfaromeoracing

Publications Instagram

Histoire


L'histoire d'Alfa Romeo en F1 débute dès la création du championnat en 1950 et il s'agit de la première écurie victorieuse avec une domination écrasante qui permet à Giuseppe Farina d'être le premier champion du monde.
La saison suivante est un peu plus serrée avec Ferrari mais Juan Manuel Fangio aura le dernier mot pour le titre.
Ensuite, le constructeur italien se retire de la F1 mais revient 10 ans plus tard uniquement en tant que motoriste.

Mais Alfa Romeo revient comme constructeur à part entière en 1979. Pas de points la première saison, quelques-uns en 1980 et un podium en 1981.
Un nouveau podium en 1982 mais beaucoup d'abandons.
Alfa Romeo terminera 6ème du championnat en 1983 avec 2 podiums, la meilleure saison du retour du constructeur italien.
La saison suivante est un peu moins bonne et l'écurie décide de se retirer fin de la saison 1985.

En 2018, Ferrari décide de renforcer son partenariat avec Sauber et rebadge en Alfa Romeo les moteurs fournis à l'écurie suisse.
Début 2019, Alfa Romeo ne sera plus non seulement le nom de moteur mais également celui de l'écurie avec à son bord Kimi Raikkonen et Antonio Giovinazzi.


Les pilotes:
Piero Taruffi (1950)
Consalvo Sanesi (1950-1951)
Johnny Mauro (1950)
Reg Parnell (1950)
Luigi Fagioli (1950-1951)
Gianbattista Guidotti (1950-1951)
Giuseppe Farina (1950-1951)
Juan Manuel Fangio (1950-1951)
Vittorio Brambilla (1979-1980)
Bruno Giacomelli (1979-1982)
Patrick Depailler (1980)
Andrea de Cesaris (1980,1982-1983)
Mauro Baldi (1981,1983-1984)
Mario Andretti (1981)
Eddie Cheever (1984-1985)
Ricardo Patrese (1984-1985)
Kimi Raikkonen (2019-2020)
Antonio Giovinazzi (2019)


Classement dans le championnat du monde:
1950-1951: Pas de championnat constructeur
1979: Non classé
1980: 11ème avec 4 points
1981: 9ème avec 10 points
1982: 10ème avec 7 points
1983: 6ème avec 18 points
1984: 8ème avec 11 points
1985: Non classé


Bottas s'impose en mains de maître en Australie Bottas s'impose en mains de maître en Australie
17 mars 2019
Première course de la saison sous un ciel bleu en Australie où les Mercedes ont verrouillé la première ligne la veille qualifs. Le départ est ...


Melbourne Qualifs: Mercedes fait taire les rumeurs Melbourne Qualifs: Mercedes fait taire les rumeurs
16 mars 2019
Au vu des essais privés, on pensait que Ferrari serait devant avec un peu d'avance sur Mercedes mais finalement, il n'en est rien. Malgré le change...


Lewis Hamilton signe le meilleur chrono des 2 séances d'essais libres Lewis Hamilton signe le meilleur chrono des 2 séances d'essais libres
15 mars 2019
Ca y est: la saison 2019 a bel et bien débuté! Ce matin, les pilotes ont pris la piste sur le circuit de Melbourne en Australie pour disputer 2 s...


Barcelone J4: Hulkenberg conclut en tête Barcelone J4: Hulkenberg conclut en tête
22 février 2019
Hier, c'est la Renault de Nico Hulkenberg qui s'est illustrée en signant le meilleur temps de la 4ème journée d'essais privés à Barcelone. Mais m...


Barcelone J3: Kvyat crée la surprise Barcelone J3: Kvyat crée la surprise
20 février 2019
Une Toro Rosso en tête d'une journée d'essais à Barcelone: peu auraient parié là-dessus et pourtant, Daniil Kvyat l'a fait! Le Russe s'impose ...