Super F1
www.piecesautostore.fr
facebook twitter favori

WILLIAMS MERCEDES


williams

Pilote(s) d'essais

Latifi
Chadwick


Palmarès

Victoires: 114
Poles: 128
Meilleurs tours: 134
Podiums: 312
Points: 3560
Grand Prix: 729
1er Grand Prix: Buenos-Aires
Titre(s) pilotes: 7
Titre(s) constructeurs: 9
Saison 2019

Classement: 10
Victoires: 0
Poles: 0
Meilleurs tours: 0
Podiums: 0
Points: 0
Meilleur résultat: 15 (Sakhir)


Structure

Base: Grove (Angleterre)
Directrice générale: Claire Williams
Président: Frank Williams
Directeur d'équipe: Dave Redding
Consultant technique: Patrick Head
Ingénieur en chef: Doug McKiernan
Aérodynamicien en chef: Dave Wheater
Ingénieur course George Russell:
Ingénieur course Robert Kubica:
Sponsor: Rokit
Technique

Chassis: FW42
Freins: AP Racing
Lubrifiant: Total
Carburant: Total
Roues: Rays
Pneus: Pirelli
Cylindrée: 2400 cc




Tweets de WilliamsRacing

Publications Instagram

Histoire


Quand est né le Williams F1 Team? Voici une excellente question, car celle-ci est sujette à contreverse! Entre 1969 et 1972, Franck Williams fait rouler des monoplaces en F1 mais les chassis appartiennent à Brabham, March ou De Tomaso! En 1973 et jusque 1975, il fait rouler des monoplaces baptisée ISO, qu'il rebaptise Williams en 1975.

Il accepte ensuite de s'associer à Walter Wolf d'où la naissance du team Wolf-Williams en 1976 avant que Wolf ne limoge son associé. Franck Williams s'associe ensuite à un certain Patrick Head, de là naîtra officiellement le Williams F1 Team, bien qu'en 1977 les chassis employés sont des March!

Depuis, le team a marqué de son emprunte l'histoire de la F1 grâce à son ingéniosité. Titré en 1980 et 1981, Williams parvient même à rafler le titre pilote en 1980 et en 1982 avec Alan Jones et Keke Rosberg. En s'associant avec de grands constructeurs, avant l'heure, Williams est parvenu à étoffer son palmarès: - avec Honda le titre constructeur 1986 et 1987 et un titre pilote avec Nelson Piquet. - avec Renault, 5 titres conctructeurs et 4 titres pilotes (Mansell, Prost, Hill et Villeneuve)!

Certaines saisons ont été des transitions comme 1988 suite au départ de Honda, où Williams avait dû se contenter de V8 Judd.

Entre 1998 et 1999, suite au retrait de Renault, Williams s'était entendu avec Supertec/Mecachrome, et en 2006, à la suite du divorce d'avec BMW, le team a travaillé avec Cosworth.

Williams a recherché son lustre d'antan avec BMW mais malgré deux titres de vice-champion et 10 victoires, l'association n'a guère porté ses fruits, faute à des divergenses dans les directives.

En 2007, Williams tourne la page en s'associant avec un autre grand constructeur: Toyota, avec le bon espoir de revenir sur le devant de la scène!
L'écurie au passé très glorieux aurait-elle retrouvé le chemin du succès? En tout cas, le moteur Toyota ainsi que Nico Rosberg et Kazuki Nakajima pourraient l'aider à revenir tout doucement à un haut niveau.
La saison 2008 fut extrêmement difficile pour Williams qui, malgré 2 podiums, ne termine que 8ème du championnat et commence à manquer sérieusement de moyens.
L'écurie continue avec les 2 mêmes pilotes en 2009. Celle-ci débute bien la saison mais avec que Rosberg pour marquer des points, Williams a du mal à maintenir le cap et termine que 7ème du championnat!

Pour 2010, l'écurie aligne l'expérience de Barrichello et la fraîcheur de Hülkenberg.
Les 2 pilotes s'en sortent bien: Barrichello fait une 4ème place en Angleterre tandis que Hulkenberg signe la pole au Brésil, malheureusement ce dernier décide de quitter l'écurie en fin de saison pour raison budgétaire.

En 2011, on peut vraiment dire que Williams n'est plus la prestigieuse écurie d'antan. L'écurie ne récolte que 5 points tout au long de la saison et finit à une piètre 9ème place au championnat.

Williams disposera du moteur Renault la saison prochaine, ce qui pourrait améliorer leur performance.

La voiture 2012 est bonne et Senna marque des petits points régulièrement mais c'est Maldonado qui surprendra tout le monde en s'imposant en Espagne, 8 ans que Williams ne s'était plus imposée en F1! Malheureusement, les bonnes performances ne deviennent pas une habitude et l'écurie termine 8ème du championnat.

En 2013, l'écurie se sépare de Senna et titularise son pilote d'essais, Bottas mais la voiture n'est pas performante et Williams ne marque que 5 points.

Maldonado décide de quitter l'écurie et Massa est appelé pour le remplacer, avec un pilote d'expérience et le moteur Mercedes, Williams espère retrouver un bon niveau.

Le moteur Mercedes fait des merveilles chez Williams. Les 2 pilotes montent à plusieurs reprises sur le podium et Valtteri Bottas est la révélation de la saison. L'écurie termine 3ème du championnat et parvient à garder un niveau similaire en 2015.
En 2016, la monoplace est un peu moins à la hauteur et Bottas ne parviendra à décrocher qu'un seul podium. Le retour aux affaires de RedBull et la superbe forme de Force India fait reléguer Williams à la 5ème place des constructeurs.
Avec le départ de Bottas chez Mercedes, Williams rappelle Massa pour une saison supplémentaire et le Brésilien fait plutôt une bonne saison. Son nouveau coéquipier, le rookie Lance Stroll parvient à décrocher un podium en Azerbaïdjan, ce sera le seul coup d'éclat de l'écurie en 2017.
Massa prenant sa retraite définitive en F1, Williams fait appel à Sirotkin pour le remplacer. Un duo très ou trop jeune avec Stroll et une mauvaise monoplace font vivre à l'écurie une de ses pires saisons qu'elle termine en dernière position du championnat.


Les motoristes:
Ford-Cosworth (1975-1983)
Honda (1984-1987)
Judd (1988)
Renault (1989-1997,2012-2013)
Mecachrome/Supertec (1998-1999)
BMW (2000-2005)
Cosworth (2006,2010-2011)
Toyota (2007-2009)
Mercedes (2014-2019)

Les pilotes:
Ian Scheckter (1975)
Tony Brise (1975)
Damien Magee (1975)
Franéois Migault (1975)
Ian Ashley (1975)
Jo Vonlanthen (1975)
Lella Lombardi (1975)
Renzo Zorzi (1975-1976)
Michel Leclère (1976)
Patrick Neve (1977)
Alan Jones (1978-1981)
Clay Regazzoni (1979)
Carlos Reutemann (1980-1982)
Mario Andretti (1982)
Derek Daly (1982)
Keke Rosberg (1982-1985)
Jacques Laffite (1975 et 1983-1984)
Jonathan Palmer (1983)
Nigel Mansell (1984-1988/1991-1992/1994)
Nelson Piquet (1986-1987)
Riccardo Patrese (1987-1992)
Martin Brundle (1988)
Jean-Louis Schlesser (1988)
Thierry Boutsen (1989-1990)
Alain Prost (1993)
Damon Hill (1993-1996)
Ayrton Senna (1994)
David Coulthard (1994-1995)
Jacques Villeneuve (1996-1998)
Heinz-Harald Frentzen (1997-1998)
Alessandro Zanardi (1999)
Ralf Schumacher (1999-2004)
Jenson Button (2000)
Juan Pablo Montoya (2001-2004)
Marc Gené (2003 et 2004)
Antonio Pizzonia (2004 et 2005)
Mark Webber (2005-2006)
Nick Heidfeld (2005)
Nico Rosberg (2006-2009)
Alexander Wurz (2007)
Kazuki Nakajima (2007-2009)
Rubens Barrichello (2010-2011)
Nico Hülkenberg (2010)
Pastor Maldonado (2011-2013)
Bruno Senna (2012)
Valtteri Bottas (2013-2016)
Felipe Massa (2014-2017)
Lance Stroll (2017-2018)
Sergey Sirotkin (2018)
George Russell (2019)
Robert Kubica (2019)

Classement dans le championnat du monde:
1975: 9ème avec 6 points
1976: Non classé
1977: Non classé
1978: 9ème avec 11 points
1979: Vice-champion du monde avec 75 points
1980: Champion du monde avec 120 points
1981: Champion du monde avec 95 points
1982: 4ème avec 58 points
1983: 4ème avec 36 points
1984: 6ème avec 25,5 points
1985: 3ème avec 71 points
1986: Champion du monde avec 141 points
1987: Champion du monde avec 137 points
1988: 7ème avec 20 points
1989: Vice-champion du monde avec 77 points
1990: 4ème avec 57 points
1991: Vice-champion du monde avec 125 points
1992: Champion du monde avec 164 points
1993: Champion du monde avec 168 points
1994: Champion du monde avec 118 points
1995: Vice-champion du monde avec 112 points
1996:Champion du monde avec 175 points
1997: Champion du monde avec 123 points
1998: 3ème avec 38 points
1999: 5ème avec 35 points
2000: 3ème avec 36 points
2001: 3ème avec 80 points
2002: Vice-champion du monde avec 92 points
2003: Vice-champion du monde avec 144 points
2004: 4ème avec 88 points
2005: 5ème avec 66 points
2006: 8ème avec 11 points
2007: 4ème avec 33 points
2008: 8ème avec 26 points
2009: 7ème avec 34,5 points
2010: 6ème avec 69 points
2011: 9ème avec 5 points
2012: 8ème avec 76 points
2013: 9ème avec 5 points
2014: 3ème avec 320 points
2015: 3ème avec 257 points
2016: 5ème avec 138 points
2017: 5ème avec 83 points
2018: 10ème avec 7 points


Hamilton signe sa 85ème pole à Monaco Hamilton signe sa 85ème pole à Monaco
25 mai 2019
En ayant signé le meilleur chrono de la 3ème séance d'essais libres, Charles Leclerc a pu rassurer ses fans sur le niveau de compétitivité de la ...


Barcelone J2: Mazepin au top pour sa première avec Mercedes Barcelone J2: Mazepin au top pour sa première avec Mercedes
15 mai 2019
Pour cette 2ème journée d'essais privés à Barcelone, il y avait plus de pilotes d'essais que de titulaires en piste. A la mi-journée, Kevin M...


Barcelone J1: Bottas en tête Barcelone J1: Bottas en tête
15 mai 2019
Cette semaine, les pilotes sont restés en Espagne afin de disputer 2 jours d'essais privés sur le circuit de Barcelone, certains d'entre eux effectu...


Bottas en pole dans une séance marquée par 2 drapeaux rouges Bottas en pole dans une séance marquée par 2 drapeaux rouges
27 avril 2019
Valtteri Bottas signe la pole du Grand Prix d'Azerbaïdjan dans cette séance de qualifications qui aura duré 2 heures en raison de 2 drapeaux rouges...


Bottas signe la pole en Chine Bottas signe la pole en Chine
13 avril 2019
Il fait sec sur la piste de Shanghai à l'entame de la séance qualitificative du Grand Prix de Chine. Q1 Les 2 Williams sont les premières ...