Super F1
facebook twitter favori

Doublé McLaren à Sepang


Posté le 8 avril 2007 - 00:00 par Toby Ratantely

images/18628.jpg La température est encore très élevée en cet après-midi à Sepang, avec 35° dans l'air et 54° sur la piste. La plupart des pilotes sur la grille ont opté pour des pneus tendres pour le premier relais, Webber étant le seul du top 10 à partir avec des gommes durs.

A l'extinction des feux, les Ferrari s'élancent très moyennement (ici les positions impaires ne sont pas sur la bonne trajectoire). Alonso ne laisse pas passer sa chance et vient aux côtés de Massa, avant de s'imposer au premier virage. Son équipier Hamilton fait encore mieux puisque non seulement il se débarasse de Raikkonen au même endroit, mais il parvient à déborder Massa dans le virage suivant ! En une quinzaine de secondes, les McLaren ont retourné la situation à leur avantage. Bon départ aussi des Renault, spécialement de Fisichella qui occupe déjà la 8ème place après la première boucle, tandis que Kovalainen est au 10ème rang. En revanche, Adrian Sutil est déjà dans un bac gravier, pour le compte.

A la manière de Raikkonen il y a trois semaines, Alonso s'échappe immédiatement : le tarif sur ses poursuivants sera d'une seconde au tour sur les 15 premières boucles ! Et ses poursuivants, justement, se livrent une bataille roue dans roue, Hamilton résistant bien à Massa et Raikkonen. Pour le Brésilien, cer n'est pourtant pas faute d'essayer s'il ne peut pas passer la McLaren. Felipe attaque à droite, à gauche, sans succès, et ce malgré un freinage tardif qui semblait avoir réglé le cas de l'Anglais... jusqu'à ce que celui-ci lui rende la pareille à la sortie du virage. A ce petit jeu, c'est Massa qui va craquer : un autre freinage très optimiste l'envoie dans le bac à gravier dès le 6ème tour, ce qui renvoie la Ferrari du poleman en 5ème position, derrière la BMW de Heidfeld.

Dans la série des Grand Prix à oublier, il convient de citer l'écurie Spyker, dont la deuxième voiture, celle d'Albers, abandonne à son tour alors que la 10ème boucle n'est pas achevée. Chez Honda, on est toujours en course, mais les pilotes vivent un véritable chemin de croix. Barrichello, après un début de week-end pour le moins raté, trouve quand même assez des ressources pour doubler son équipier, parti 15ème et qui perd place après place pour tomber jusqu'au 19ème rang, doublé également par les Super Aguri de Davidson et Sato... Plus haut dans le classement, c'est au tour de Kubica de connaître de gros soucis. Le Polonais s'arrête après une dizaine de tours pendant plus de 14"... C'est le début d'un long chemin de croix pour Robert, qui ne retrouvera plus jamais son rythme initial.

Devant Alonso mène toujours ! Hamilton et Raikkonen sont toujours séparés par moins d'une seconde, mais Lewis ne semble pas forcer pour résister à son rival finlandais. Le rythme des Ferrari est en tout cas bien en-deçà de ce qui était attendu, Massa ne parvenant pas non plus à menacer véritablement Heidfeld. Derrière, ça double, notamment Wurz qui tente tout pour remonter après sa qualification ratée. Parti 20ème, le pilote Williams est revenu en quinze tours à la 11ème place avant de ravitailler au 17ème tour. Feront de même Massa, Speed et Sato. Alonso et Raikkonen font de même au tour suivant, ce qui met Hamilton, puis Heidfeld en tête de la course jusqu'à leur ravitaillement respectif (20ème et 23ème tour). Renault, n'ayant rien à perdre depuis hier, a aussi envoyé ses pilotes pour un long premier relais : Kovalainen s'arrête au 22ème tour, Fisichella dans la boucle suivante. Bonne pioche. Coulthard est comme souvent un des derniers à stopper (26ème tour). Il était parti, comme son équipier, en pneus durs.

Les choses se tassent par la suite, car les écarts se sont creusés entre les trois hommes de tête : Alonso compte plus ou moins 10" d'avance sur Hamilton, qui possède le même écart sur Raikkonen, retardé par un pitstop très long (10"0). C'est en toute fin de peloton que la course s'anime, avec Barrichello qui fait le bouchon sur Schumacher, Button, Speed, Sato et Davidson. L'Allemand, après avoir manqué son départ, est le plus incisif en piste, sans grand succès. Pour Kubica, les choses empirent puisqu'il doit stopper à mi-course où les mécaniciens tentent un changement de museau. Vu ses chronos par la suite, cette mesure ne sera pas couronnée de succès...

La deuxième vague de ravitaillements n'apportera pas de changement notable au classement général, si ce n'est que Kubica et Schumacher glissent en toute fin de classement, à tel point que Ralf occupera un moment la 20ème et dernière place... alors que Kubica sera lanterne rouge au terme du GP. A noter, l'abandon (denrée rare lors de cette course) de David Coulthard au 37ème tour. Cinq boucles plus tard, c'est hélas Rosberg, discret mais efficace depuis le premier tour, qui doit renoncer après ce qui semble être une casse moteur. Deux ou trois bons points de perdus, sans doute.

Le dernier intérêt de la course réside dans la tentative déséspérée des Ferrari de remonter (enfin !) dans le classement. La F2007 semble avoir l'avantage avec les pneus durs (chaussés par les leaders pour le dernier relais), et Raikkonen se rapproche de Hamilton, tandis que Massa est toujours à la chasse de Heidfeld. Mais il est trop tard pour l'un comme pour l'autre, Massa étant de toute façon condamné par une nouvelle petite faute dans les dernières boucles.

Ainsi Fernando Alonso remporte une victoire indiscutable au terme des 56 tours que comportaient ce Grand Prix. Il prend dans la foulée la tête du championnat à Kimi Raikkonen, 3ème et impuissant aujourd'hui. La fête est totale chez McLaren avec Lewis Hamilton qui réalise encore une impressionnante performance en s'octroyant le premier accessit. Après deux courses, l'équipe anglaise mène le classement constructeur avec 32 points sur 36 possibles, devant Ferrari avec 23 unités, dont seulement 10 acquises à Sepang, avec Massa 5ème, derrière un très solide Heidfeld qui marque encore une fois seul pour son équipe. Fisichella est un honnête 6ème (et à égalité avec Massa au championnat), deux places devant son équipier Kovalainen qui marque son premier point après une sortie australienne catastrophique. Entre les deux s'est intercalé Trulli, qui avait également conclu le GP précédent sur un score vierge. Wurz, mal payé, Webber, Barrichello, Button, Sato, Speed, Schumacher, Davidson, Liuzzi et Kubica complètent le classement.
Grand Prix de Bahrein Grand Prix de Bahrein
26 novembre 2020
Ce week end le monde de la Formule 1 débarque à Bahrein. Ce Grand Prix en place dans le calendrier depuis 2004 est le tout premier Grand Prix qui a ...


Une victoire construite petit à petit pour Hamilton Une victoire construite petit à petit pour Hamilton
15 novembre 2020
En partant 6ème sur la grille, Lewis Hamilton était loin d'être le favori et pourtant le Britannique a décroché sa 7ème couronne mondiale avec l...


Lance Stroll décroche la pole en Turquie Lance Stroll décroche la pole en Turquie
14 novembre 2020
La pluie s'est invitée en Turquie. Alors que Verstappen a signé les meilleurs chronos de toutes les séances d'essais libres, la séance qualificati...


Grand Prix de Turquie Grand Prix de Turquie
12 novembre 2020
Ce week end nous nous retrouvons en Turquie. Le retour de ce circuit assez apprécié par les pilotes et dessiné par l’architecte Herman Tilke comp...


La FIA publie le calendrier 2021 provisoire La FIA publie le calendrier 2021 provisoire
10 novembre 2020
La Formule s'attend un retour à la normale en 2021 et a donc publié un calendrier provisoire avec 23 courses! Si les mesures sanitaires le permet...


Un Grand Prix en Arabie Saoudite Un Grand Prix en Arabie Saoudite
5 novembre 2020
La F1 vient d’officialiser pour 2021 son premier Grand Prix en Arabie Saoudite. Un Grand Prix qui se déroulera en ville à Djeddah et se dérou...


Hamilton gagne là où son idole a perdu sa vie Hamilton gagne là où son idole a perdu sa vie
1 novembre 2020
Bottas s'élance devant son coéquipier pour ce Grand Prix d'Emilie-Romagne, le 3ème à se dérouler en Italie cette saison. Au départ, Bottas re...


Bottas en pole, Gasly 4ème à Imola Bottas en pole, Gasly 4ème à Imola
31 octobre 2020
Avec une seule séance d'essais libres disputée ce matin, les pilotes n'ont pas eu beaucoup de préparation pour cette séance qualificative mais cet...


Alfa Romeo joue la continuité Alfa Romeo joue la continuité
30 octobre 2020
Après avoir annoncé la continuité du partenariat avec Sauber, Alfa Romeo joue aussi la continuité pour ses pilotes: Kimi Raikkonen et Antonio Giov...


Grand Prix d'Emilie Romagne Grand Prix d'Emilie Romagne
29 octobre 2020
Ce week-end, la Formule 1 fait son retour sur un mythe. Un mythe historique. Tant d’histoires et d’anecdotes sur ce prestigieux tracé d’Imola...


Plus de news>>

Doublé McLaren à Sepang
Partenaires : StandF1.com | SPRL Dumont & Fils | Le Casino Français
Sources : Nextgen-Auto.com Motorsport | Motorsport.com | Stats F1 | F1.com


© Super F1 | R. HERMAN - 2004-2020 - Tous droits réservés. | Partenaires | Contact