Super F1
facebook twitter favori

Les leaders face à la Corée


Posté le 21 octobre 2010 - 20:09 par Pierre Vermeersch

images/7137.jpg Ils sont toujours cinq à prétendre au titre de Champion du Monde 2010, Hamilton, Alonso, Webber, Button et Vettel, alors qu'il ne reste que trois courses. Ce Week-end, ils s'affronteront à l'occasion du premier Grand Prix de Corée du Sud de l'Histoire de la Formule 1. Mais comment les cinq belligérants abordent-ils cette course ?

Le premier au classement général, Mark Webber, ne peut pas se permettre de simplement gérer son avance de quatorze points sur Alonso et Vettel, il devra donc faire tout son possible pour accrocher la victoire : En tête ou pas, cela ne fait aucune différence. Je ne peux pas adopter cette attitude, je n'ai pas assez d'avance et je dois attaquer pour remporter encore des victoires. Avoir une avance, c'est bien, mais c'est seulement à la dernière course que ça comptera. Et nous n'y sommes pas encore, n'est-ce pas ? Je dois continuer à pousser fort et à viser des victoires. Il est clair que ce sera tout bonus pour moi si mes rivaux connaissent des problèmes. Mais je ne compte pas là-dessus car tout peut tourner très vite. Être devant, c'est bien. Mais seul compte le classement après la dernière course et on n'y est pas encore.

De plus, le propriétaire de l'équipe Red Bull, Dietrich Mateschitz, rappelle que Sebastian Vettel est plus rapide que son coéquipier Webber : Sebastian semble avoir un petit avantage en vitesse pure, on va voir si l'avantage de Mark sera suffisant pour remporter le titre. L'autrichien n'a pourtant pas de favori dans son équipe : Si nous gagnons le titre Pilotes, je serai heureux de la même manière, quel que soit le vainqueur car les deux le méritent. Ce qui est important c'est que les deux sachent qu'ils ont besoin de l'autre pour devenir champion du monde et qu'ils pilotent aussi pour le titre de champion Constructeurs. Il n'y aura pas de consigne d'équipe chez nous. Le pilote qui fera le moins d'erreurs et qui sera le plus rapide gagnera.

Christian Horner, le patron de Red Bull confirme le fait qu'il n'y aura pas de consigne d'équipe dans son écurie : Pour l'équipe, il est fantastique d'avoir deux pilotes dans la course au titre. Et il n'y a pas besoin d'être psychanalyste pour comprendre que si deux gars se battent pour le titre le plus prestigieux en sports mécaniques la tension fait partie du jeu. Et quel autre discours pourrait tenir le manager de Mark", ironise Horner en rapport aux propos de Flavio Briatore qui voulait que Webber soit favorisé. "Ma réponse est clairement non. J'imagine que Flavio préfèrerait que l'on utilise la tactique de Ferrari mais cela ne conviendrait pas car les deux pilotes peuvent encore être titrés. La seule chose à laquelle nous devons faire attention, c'est qu'il n'y ait pas d'accrochage entre eux. Sebastian doit se battre pour chaque point. Mais après sa victoire au Japon, la pression sur lui s'est relâchée, il n'a rien à perdre. Mark doit gérer, mais il ne doit pas être trop défensif.

Pas de consignes non plus chez McLaren. En effet, le patron de l'équipe brittanique, Martin Whitmarsh affirme que ses deux pilotes ne sont pas à écarter du titre : Avec trois courses restantes, et 75 points en jeu pour les pilotes, il serait imprudent d'effacer Jenson, Lewis, ou McLaren des tablettes. Ces deux pilotes ont gagné le Championnat. Ils connaissent les difficultés d'une telle situation et savent donner leur meilleur sous haute pression. Ils seront prêts pour cette bataille ! Jenson Button et Lewis Hamilton, qui sont respectivement à trente-et-un et vingt-huit points de Mark Webber; leur ingénieur en chef, Phil Prew veut un Week-end parfait de la part de ses pilotes : Le but est d'être sur le podium et d'être devant Webber, on a besoin d'avoir nos deux voitures devant sur la grille et sur le podium à l'arrivée.

En revanche, la découverte du tracé coréen n'impressionne pas les pilotes, loin de là. L'actuel cinquième au Championnat du Monde et Champion en titre Jenson Button fait part de son optimisme à l'idée de piloter en Corée : C'est toujours excitant de visiter un nouveau circuit pour la première fois, le tracé coréen semble très intéressant, un véritable mélange de caractéristiques différentes. Et on dirait qu'il y a deux très belles opportunités de dépassement, surtout à la fin des trois lignes droites, mais aussi hors-trajectoire dans la portion sinueuse du dernier secteur. Le circuit semble très rapide et les murs sont près de la piste, alors je crois que le défi sera intéressant. Il est possible que le défi soit plus grand que prévu. La dernière couche d'asphalte a été posée la semaine dernière alors que les F1 prendront la piste vendredi prochain, l'intervalle est plutôt court. Est-ce que le bitume tiendra le coup ou sera-t-il désagrégé au cours du week-end par le passage des monoplaces ?

Cette interrogation sur la piste est partagée avec son ingénieur, Phil Prew : J'ai marché sur le circuit avec d'autres ingénieurs et j'ai été impressionné par ce que j'ai vu. La piste, les vibreurs et les dégagements sont vraiment bons. La surface de la piste elle-même n'est pas mauvaise. Elle n'est pas visqueuse. Elle est douce et constante sur tout le circuit. En ce qui concerne l'évolution de la piste et son interaction avec la voiture, c'est un point d'interrogation. Cela va évoluer rapidement dans la première séance et aussi par la suite jusqu'à la course. Pour nous, cela veut dire qu'il faudra être très prudent dans les réglages car l'évolution de la piste va jouer un rôle, il faudra prendre garde de ne pas la confondre avec les changements que nous aurons faits sur la voiture.

Pour Mark Webber, la découverte du circuit sera la même pour tout le monde : On va tous aller en Corée et découvrir le circuit dans les mêmes conditions. J'ai quelques points d'avance, mais je ne suis pas le favori. Je pense que nous le sommes tous. Tout peut rapidement changer et basculer du bon ou du mauvais côté. On est tous sur le fil du rasoir. Mais je suis très détendu. Je prends cette course comme une course normale.

Son dauphin au Championnnat, Fernando Alonso est prêt à découvrir le circuit en vrai : Je dois dire que les premières impressions sont positives. Il n'y a pas de grosses surprises, ce que nous avons vu dans le simulateur au cours des dernières semaines est assez conforme à la réalité. Le circuit semble très intéressant et amusant. Je crois que la course sera spectaculaire, il y a au moins deux endroits où dépasser semble possible, surtout dans la zone de freinage du virage 3, située au bout de la ligne droite mesurant plus d'un kilomètre. Il devrait y avoir beaucoup d'action à cet endroit lors du premier tour, plus qu'au départ en fait

Les pilotes sont d'accord sur une chose : le tracé de Hermann Tilke n'est pas sans rappeler des oeuvres précédentes de l'architecte. Le premier secteur me fait penser au Bahreïn, soit de longues lignes droites et de forts freinages qui vous mènent dans des virages à 180 degrés. Le deuxième secteur ressemble à la Turquie, surtout le virage 11 qui fait penser au virage 8 d'Istanbul. Le dernier secteur ressemble à Abou Dhabi, rapporte Alonso. Prew partage un avis quelque peu différent : C'est un bon mix de différents circuits, il y a de longues lignes droites et de gros freinages, comme au Canada et ça devrait nous aller. Le secteur 2 est un peu comme la Turquie où on était performants et le dernier secteur rappelle les circuit à fort appui aérodynamique, comme la Hongrie.

Néanmoins, chez McLaren, on pense que les portions rapides seront à l'avantages des gris par rapport aux Red Bull : Je serais bien en peine de dire quelle équipe est favorisée par un tel circuit. Tout le monde peu y trouver son compte. La question, pour nous, ce sera de savoir si on peut gagner un peu sur les passages rapides par rapport à Red Bull. Il y aura des portions qui nous seront très favorables et d'autres qui le seront plus pour Red Bull, déclarait Prew. Cette analyse est partagée par Horner : La piste où nous allons ira mieux aux Ferrari et aux McLaren. Leur surplus de puissance pourrait y faire la différence.

Le seul pilote qui a piloté à Yeongam, Karun Chandhok (le 4 septembre dernier), fait de Red Bull son favori : Ce sera une bataille plus serrée que lors de la course de Suzuka mais je vois tout de même Red Bull gagner. Ils ont montré qu'ils avaient une bonne demi-seconde au tour d'avance sur les McLaren et les Ferrari. En deux semaines, c'est très difficile à rattraper, quel que soit le nombre de nouvelles pièces que vous mettez sur la voiture.
Présentation de l'Aston Martin AMR21 Présentation de l'Aston Martin AMR21
3 mars 2021
Après Alpine, une autre nouvelle écurie sera présente en 2021: Aston Martin. Ou plutôt un retour en F1 après 60 ans et équipé d'un moteur Merce...


Présentation de l'Alpine A521 Présentation de l'Alpine A521
2 mars 2021
Nouvelle écurie venue en 2021: Alpine F1 Team. L'équipe française a présenté sa première monoplace aujourd'hui baptisée A521 dont les pilote...


Présentation de la Mercedes W12 Présentation de la Mercedes W12
2 mars 2021
Mercedes a présenté aujourd'hui sa nouvelle arme pour la conquête d'un 8ème titre mondial: la F1 W12. Pour la 5ème saison consécutive, Hamilt...


La suite des présentations 2021 La suite des présentations 2021
25 février 2021
Depuis le 15 février, 4 écuries ont déjà présenté leur nouvelle monoplace pour la saison 2021: McLaren, Alpha Tauri, Alfa Roméo et RedBull. ...


Présentation de la RedBull RB16B Présentation de la RedBull RB16B
23 février 2021
Au tour de RedBull de présenter sa nouvelle monoplace: la RB16B. Il s'agit donc d'une évolution de la monoplace de 2020 mais l'objectif pour 2021...


Présentation de l'Alfa Romeo C41 Présentation de l'Alfa Romeo C41
22 février 2021
3ème présentation de l'année: celle de l'Alfa Romeo! C'est aussi la 3ème saison consécutive pour le duo Raikkonen-Giovinazzi. Raikkonen qui se...


Présentation de l'Alpha Tauri AT02 Présentation de l'Alpha Tauri AT02
19 février 2021
Deuxième écurie à présenter sa nouvelle monoplace: Alpha Tauri. Alors que RedBull présentera sa RB16B mardi prochain, Alpha Tauri présente l'AT0...


Présentation de la McLaren MCL35M Présentation de la McLaren MCL35M
16 février 2021
McLaren ouvre le bal des présentations en 2021 en présentant sa MCL35M. Il s'agit d'une simple évolution de la MCL35 mais toute la complexité c...


RedBull aura son propre moteur en 2022 RedBull aura son propre moteur en 2022
15 février 2021
L'accord sur le gel des moteurs a permis à RedBull de finaliser le rachat de la technologie Honda et ainsi pouvoir fabriquer ses propres moteurs sous...


Hamilton signerait un contrat d'un an Hamilton signerait un contrat d'un an
5 février 2021
Aux dernières nouvelles, Lewis Hamilton et Mercedes se seraient mis d'accord pour signer un contrat d'une saison renouvelable pour 2022. Le septup...


Plus de news>>

Les leaders face à la Corée
Sources : Nextgen-Auto.com Motorsport | Motorsport.com | Stats F1 | F1.com


© Super F1 | R. HERMAN - 2004-2021 - Tous droits réservés. | Partenaires | Contact