Super F1
facebook twitter favori

Massa sans partage à Bahrein !


Posté le 15 avril 2007 - 00:00 par Toby Ratantely

images/podium.jpg Après deux Grand Prix relativement calmes à Melbourne puis à Sepang, le circuit de Bahrein a offert de la bagarre à tous les étages durant une heure et demie, sous une température frisant les 30° dans l'air et dix de plus sur l'asphalte. Les positions impaires, situées sur le côté propre de la piste, sont en théorie avantagées, mais ceci n'empêche pas Alonso de déborder son rival Raikkonen peu après l'extinction des feux. Massa a quant à lui gardé sa position de leader assez facilement face à Hamilton. Derrière, on se bouscule entre Button et Speed, et la course se terminera dès le premier virage pour eux. Notons que Speed, à l'inverse de la très grosse majorité des autres pilotes, était parti en pneus durs. Liuzzi et Sutil ont également perdu l'une ou l'autre plume, ce qui les force à un passage au stand dès la fin du premier tour. Le mal est cependant moindre car la safety car intervient pendant trois boucles, le temps de déblayer la piste.

Au restart, Massa, Hamilton et Alonso sont dans un mouchoir de poche, alors que Raikkonen, un peu distancé, recolle rapidement à l'Espagnol. C'est le début d'une bagarre sans merci entre les deux leaders du championnat, Alonso semblant en difficulté. Plus loin, Coulthard, parti en dernière ligne, a gagné six places au départ et entame sa remontée. Il dépasse de manière autoritaire les deux Super Aguri à un tour d'intervalle et revient sur un groupe composé de Kovalainen, Trulli et des deux Williams de Wurz et Rosberg. Les FW29 sont clairement plus rapides que la Toyota mais Wurz ne trouve pas l'ouverture. L'Autrichien est si près de Jarno que, surpris par un ralentissement de son rival, il doit freiner brusquement, ce qui oblige Rosberg à faire un écart dans les graviers pour ne pas accrocher son coéquipier. Bonne affaire pour DC, qui revient aussitôt sur Wurz et qui finit par le passer au 16ème tour, plus proprement qu'à Melbourne !

Alonso et Raikkonen sont peut-être en tête du championnat, mais aujourd'hui, il faut bien admettre que ce sont leurs coéquipiers qui sont le mieux placés pour jouer la victoire. Après une quinzaine de boucles, l'écart n'excède pas les deux secondes entre Massa et Hamilton, mais Alonso se retrouve déjà à presque 10" du leader. Au moins se maintient-il devant Raikkonen qui piaffe d'impatience à en juger par ses multiples travers et petites sorties, même si l'Espagnol empêche toute réelle tentative de la part de Kimi. On arrive déjà à la première vague de ravitaillements, inaugurée par Coulthard et Wurz au 17ème tour, suivis deux boucles plus tard par Fisichella et surtout Hamilton, ce qui laisse un peu d'air à Massa, à la pompe au 21ème tour. Alonso attendra jusqu'au 22ème tour, Heidfeld et Raikkonen un tour de plus, ce qui permettra à la Ferrari, à temps d'arrêt égal (8"4), de ressortir devant l'Espagnol. Kovalainen stoppe lui au 25ème tour et Davidson pas avant le 28ème, ce qui lui a permis pendant plusieurs boucles de s'inviter dans le top 6.

Le vent, très présent au sens propre pendant cette course, va alors tourner en faveur de la Scuderia Ferrari durant le deuxième relais, encore une fois disputé en pneus tendres. En fait ce sont les McLaren qui paraissent en difficulté : Hamilton voit Massa s'éloigner tour après tour (7" d'écart au 31ème passage sur la ligne), et se retrouve sous la menace directe de Raikkonen, qui réduit tour après tour l'espace qui subsiste entre les deux monoplaces. Alonso, lui, n'a déjà plus voix au chapitre pour la victoire : de plus en plus loin des trois leaders, il ne peut même contrer Heidfeld qui le double superbement par l'extérieur, toujours dans ce même 31ème tour. Chez Renault, ça ne va pas mieux, Fisichella est 7ème mais bloque un paquet compact d'une demi-douzaine de voitures. Dans celui-ci se trouve notamment Coulthard notamment, qui après avoir débordé Barrichello, continue sa charge en se débarassant de Trulli, puis de son propre équipier Webber et enfin d'un Fisichella à l'agonie, imité par son équipier puis par Trulli ensuite. En occupant les 7ème et 8ème places, Red Bull s'impose à ce moment-là comme 4ème force du plateau...

L'embellie ne dure pas. Coulthard, après s'être arrêté une seconde fois au 36ème tour, doit renoncer juste après sur un nouveau problème mécanique. Webber fera de même sept tours plus tard... Entre les abandons respectifs des deux RB3, la plupart des pilotes ont stoppé pour remettre de l'essence et, comme la réglementation l'impose, chausser des pneus durs. Wurz avait ravitaillé un tour avant l'Ecossais, Schumacher dans la 39ème boucle, suivi de Massa dans le tour suivant, puis Raikkonen et Heidfeld (41ème tour), Alonso et Kubica (43ème boucle), Hamilton et Fisichella (45ème passage). Pas de changement de position occasionné par cette deuxième vague de pitstops, même si Raikkonen n'a pas été loin de brûler la politesse à Hamilton lorsque celui-ci a regagné la piste.

Les essais libres, qui ont vu Ferrari dominer la concurrence en pneus durs, laissent alors augurer d'un sprint final entre les deux pilotes, mais curieusement, ce sont les McLaren qui reprennnent du poil de la bête. C'est suffisant pour que Hamilton se détache du Finlandais, même s'il est trop tard pour menacer Massa, tranquillement installé dans le fauteuil de leader. Alonso voudrait bien, lui aussi profiter de ce regain de forme, mais Heidfeld se montre intraitable et ne laisse aucun espoir à Fernando. C'est plus indécis entre Trulli et Fisichella, qui ont récupéré les deux dernières places dans les points. Flavio Briatore ira même parler en personne à son pilote pour l'encourager à tenter une manoeuvre ! Fisico essaiera effectivement à plusieurs reprises de passer son compatriote, mais celui-ci s'emploie à fermer toutes les portes susceptibles de donner une chance à la Renault, sans jamais dépasser les limites de la sportivité.

C'est donc Felipe Massa qui remporte enfin son premier GP de la saison, ce qui lui permet de remonter au 4ème rang du championnat pilotes. Devant lui au général mais derrière à Bahrein, Alonso (difficile 5ème de la course), Raikkonen (encore 3ème) et Hamilton (à nouveau premier accessit) se retrouvent à égalité de points en tête du championnat (22) ! Heidfeld se montre encore d'une régularité de métronome avec une nouvelle 4ème place, loin devant son équipier Kubica, 6ème, qui marque cependant ses premiers points 2007. Trulli est à nouveau un convaincant 7ème, devant Fisichella qui sauve à peine l'honneur de l'écurie double championne du monde en titre en arrachant la dernière unité. Statu quo chez les constructeurs, même si Ferrari a réduit à 5 points l'écart qui la sépare de McLaren. BMW et Renault suivent à bonne distance, Toyota et Williams sont encore plus loin, quant aux autres équipes, leur score est toujours nul après trois manches.
Ce week end nous nous retrouvons de nouveau... Ce week end nous nous retrouvons de nouveau...
3 décembre 2020
Ce week end nous nous retrouvons de nouveau sur le circuit de Sakhir, cette fois modifié et raccourci à 3,543 Kilomètres pour la cause. Ce circuit ...


Haas annonce Mick Schumacher pour 2021 Haas annonce Mick Schumacher pour 2021
2 décembre 2020
A peine un jour après l'annonce de Nikita Mazepin, l'écurie Haas annonce désormais la venue de Mick Schumacher pour 2021. L'annonce était atten...


Aitken remplace Russell chez Williams Aitken remplace Russell chez Williams
2 décembre 2020
Le Grand Prix de Sakhir sera très intéressant puisque 2 pilotes feront leurs débuts sur cette piste "ovale". Outre Pietro Fittipaldi chez Haas, ...


Russell est choisi pour remplacer Lewis Hamilton Russell est choisi pour remplacer Lewis Hamilton
2 décembre 2020
Alors qu'on s'attendait à voir Stoffel Vandoorne monter dans la Mercedes, ayant pris un vol depuis Valence jusque Bahrein, c'est finalement George Ru...


Haas annonce Nikita Mazepin pour 2021 Haas annonce Nikita Mazepin pour 2021
1 décembre 2020
Le premier pilote Haas pour 2021 est connu, il s'agit de Nikita Mazepin. En marquant 22 points lors du Grand Prix de Bahrein, le pilote russe est r...


Hamilton forfait pour le Grand Prix de Sakhir Hamilton forfait pour le Grand Prix de Sakhir
1 décembre 2020
Ci-dessous, le communiqué de ce matin de Mercedes : Mercedes AMG Petronas F1 Team a le regret d'annoncer que Lewis Hamilton a été testé ...


Pietro Fittipaldi fera ses débuts en F1 au GP de Sakhir Pietro Fittipaldi fera ses débuts en F1 au GP de Sakhir
30 novembre 2020
La nouvelle n'aura pas mis beaucoup de temps pour tomber, au vu de ses brûlures, Romain Grosjean a préféré déclaré forfait pour le Grand Prix de...


Hamilton remporte une course marquée par 2 gros crashs Hamilton remporte une course marquée par 2 gros crashs
29 novembre 2020
Le Halo aura montré toute son efficacité aujourd'hui et c'est bien ce qu'on retiendra de ce Grand Prix de Bahrein, outre la 95ème victoire de Lewis...


98ème pole pour Hamilton à Bahrein 98ème pole pour Hamilton à Bahrein
28 novembre 2020
Pas de surprise ce samedi à Bahrein et un top 3 qu'on a trop l'habitude de voir sur la grille: Hamilton, Bottas, Verstappen. Q1 Verstappen si...


Grand Prix de Bahrein Grand Prix de Bahrein
26 novembre 2020
Ce week end le monde de la Formule 1 débarque à Bahrein. Ce Grand Prix en place dans le calendrier depuis 2004 est le tout premier Grand Prix qui a ...


Plus de news>>

Massa sans partage à Bahrein !
Partenaires : StandF1.com | SPRL Dumont & Fils | Le Casino Français
Sources : Nextgen-Auto.com Motorsport | Motorsport.com | Stats F1 | F1.com


© Super F1 | R. HERMAN - 2004-2020 - Tous droits réservés. | Partenaires | Contact