Formule 1 - Super F1: Toute l'actu, les résultats et classements de la F1!
Super F1
www.piecesautostore.fr
facebook twitter favori

#14 - Fernando Alonso


1981-07-29.png


32 Victoires


23 Meilleurs Tours


1893 Points


1ère victoire:
Hungaroring 2003


1er Grand Prix:
Melbourne 2001
Espagne


22 Poles


97 Podiums


303 Grands Prix


1ère pole:
Sepang 2003


1ère écurie:
Minardi
2 titre(s) de Champion du Monde
Saison 2018

Ecurie: McLaren
Classement: 9
Victoires: 0
Poles: 0
Meilleurs tours: 0
Podiums: 0
Points: 44
Meilleur résultat: 5 (Melbourne)
Tweets de alo_oficial

Histoire


Fils d'ouvrier, Fernando est l'un des très rares pilotes issus d'un milieu modeste à s'être fait une place au soleil en F1.

Très vite, Fernando, poussé par ses parents, dompte le monde du karting enregistrant victoire sur victoire avant de remporter à plusieurs reprises le championnat d'Espagne et finalement le titre mondial.

Managé par Adrian Campos, ancien pilote F1 chez Minardi, il le place en Open Nissan en 1999 (l'équivalent aujourd'hui des World Series By Renault) qu'il gagne aussitôt. Après un essai concluant avec Minardi, il devient essayeur en 2000 et s'engage en F3000.

Meilleur rookie de la saison et victorieux lors du dernier grand prix, il se voit offrir un contrat de management par Flavio Briatore qui va lui construire la magnifique carrière que l'on sait:
début remarqué chez Minardi, essayeur chez Renault avant d'en être titulaire et d'obtenir deux titres pilotes et constructeur.

Chez McLaren-Mercedes, Alonso a voulu relever un nouveau défi: amener à cette écurie le titre mondial perdu depuis plusieurs années.
Malheureusement, ce qui semblait être parti pour un partenariat de plusieurs années tourne au désastre, l'Espagnol ne supporte pas son coéquippier Hamilton et loupe le titre de justesse.

Désormais, le double champion du monde est de retour chez Renault et malgré un début de saison difficile, a fait revenir l'écurie vers le chemin de la victoire!
En 2009, l'Espagnol marque quelques points mais ne monte qu'une seule fois sur le podium.

Alonso se fait engager par Ferrari pour 2010. L'Espagnol s'impose dès le 1er Grand Prix à Bahrein mais la suite sera moins glorieuse. Néanmoins, Alonso parvient à s'imposer à 4 reprises en fin de saison mais il se loupe complètement à Abu Dhabi et laisse le titre aux mains de Vettel.

En 2011, Alonso ne remporte qu'une seule victoire et ne termine que 4ème du championnat sans pouvoir jouer le titre.

Malgré une voiture moins performante en 2012, Alonso tient la tête du championnat tout au long de la saison mais avec 4 victoires d'affilée, il se fait dépasser par Vettel en fin de saison et loupe le titre pour 3 points.

Le couteau entre les dents, Alonso espère pouvoir enfin décrocher un titre et débute bien la saison en remportant le GP de Chine et d'Espagne mais cela restera ces 2 seules victoires de la saison et il se fera bien vite larguer par Vettel.

Avec Raikkonen comme coéquipier pour 2014, Alonso est toujours aux avants-postes et domine largement le Finlandais.
Mais l'Espagnol ne parvient plus à gagner et quitte Ferrari pour rejoindre McLaren en 2015.

Un nouveau défi pour Alonso qui doit recommencer tout à 0 avec le moteur Honda, une tâche difficile qui sera souvent critiquée par le double champion du monde qui termine la saison avec 11 points dont une 5ème place en Hongrie comme meilleure performance.
2016 est un peu mieux pour l'Espagnol mais le chemin vers le podium est encore long, il termine 10ème du championnat.
Mais c'est une nouvelle saison dans l'ombre en 2017, Alonso peine à marquer ces 17 points. Le double champion du monde espère bien mieux en 2018 avec le moteur Renault.

Palmarès


2017: McLaren: 15ème avec 17 points
2016: McLaren: 10ème avec 54 points
2015: McLaren: 17ème avec 11 points
2014: Ferrari: 6ème avec 161 points
2013: Ferrari: Vice-champion du monde avec 242 points
2012: Ferrari: Vice-champion du monde avec 278 points
2011: Ferrari: 4ème avec 257 points
2010: Ferrari: Vice-champion du monde avec 252 points
2009: Renault: 9ème avec 26 points
2008: Renault: 5ème avec 61 points
2007: McLaren: 3ème avec 109 points
2006: Renault: Champion du monde avec 134 points
2005: Renault: Champion du monde avec 133 points
2004: Renault: 4ème avec 59 points
2003: Renault: 6ème avec 55 points
2001: Minardi: Non classé



http://www.superf1.be/spip/IMG/jpg/sainz201808.jpg Sainz rejoint McLaren en 2019
17 août 2018
C'est par un autre Espagnol que McLaren a choisit de remplacer Fernando Alonso. Carlos Sainz, que l'on pressentait un moment pour remplacer Daniel ...


http://www.superf1.be/spip/IMG/jpg/vandoorne201808.jpg Stoffel Vandoorne, la bonne option pour RedBull?
15 août 2018
A la suite du retrait de Fernando Alonso, il semblerait que son compatriote, Carlos Sainz, serait le plus apte à le remplacer. Et pour le seconder...


http://www.superf1.be/spip/IMG/png/alonso201808.png Alonso tirera sa révérence en fin de saison
14 août 2018
C'est désormais officiel: Fernando Alonso quittera McLaren en fin de saison mais également le monde de la F1. Le double champion du monde ne va p...


http://www.superf1.be/spip/IMG/jpg/plateau2018.jpg Le point sur les transferts à la pause estivale
5 août 2018
Le transfert de Daniel Ricciardo chez Renault en 2019 a créé l'effet de surprise dans les paddocks et redistribué les cartes. Pour s'y retrouver, S...


http://www.superf1.be/spip/IMG/jpg/hamilton201807.jpg Hamilton s'impose sans souci en Hongrie
29 juillet 2018
Après avoir réalisé une superbe qualification sous la pluie le samedi, c'est sur le sec que Lewis Hamilton s'élance parfaitement devant Bottas tan...