Formule 1 - Super F1

Accueil > F1 > Le malheur de Vettel fait le bonheur d’Hamilton !

Le malheur de Vettel fait le bonheur d’Hamilton !

dimanche 22 juillet 2018, par Pierre Vermeersch

Lewis Hamilton a remporté le Grand Prix d’Allemagne devant son coéquipier Valtteri Bottas et Kimi Räikkönen, une course marquée par l’abandon de Sebastian Vettel.

Au départ, Vettel conserve la tête de la course devant Bottas alors qu’Hamilton gagne deux positions pour se placer 12e.

Tandis que Vettel s’achappe en tête, Hamilton remonte rapidement le peloton et dépasse notamment Leclerc, Grosjean et Pérez pour atteindre la 7e place.

Au 15e tour, Räikkönen, alors 3e, initie la première salve de ravitaillements en chaussant des gommes neuve. Vettel l’imite quelques tours plus tard et ressort entre son coéquipier finlandais et son rival Hamilton.

Peu avant le 30e tour, Ricciardo est contraint d’arrêter sa Red Bull dans l’herbe, victime d’un problème technique. Du côté des Ferrari, Vettel se plaint de perdre du temps à cause de Räikkönen. Ce dernier finit par s’écarter et laisser filer la Ferrari #5.

Alors que quelques grosses gouttes de pluie commencent à tomber, Hamilton chausse les ultratendres au 43e tour. Si certains pilotes chaussent les intermédiaires, la majeure partie du circuit est sèche. Alors que la pluie semble se calmer, elle redouble d’intensité sur certaines portions du circuit.

Bottas profite ainsi du trafic pour prendre l’avantage sur Räikkönen, tandis que Vettel sort de la piste dans le Stadium ! C’est l’abandon pour le leader du championnat qui jouissait de dix secondes d’avance !

L’incident provoque la sortie de la voiture de sécurité. La course est relancée à la fin du 57e tour avec Hamilton devant Bottas, Räikkönen, Verstappen, Hülkenberg, Pérez et Ocon. De son côté, Sainz écope d’une pénalité de 10 secondes après avoir dépassé sous Safety Car.

C’est donc Hamilton qui s’impose et reprend la tête du championnat. Il devance les Finlandais Bottas et Räikkönen, puis Verstappen et Hülkenberg. Grosjean se classe 6e après avoir dépassé les deux Force India de Pérez et Ocon dans le dernier tour, tandis que Ericsson et Hartley complètent le top 10.


1