Super F1
facebook twitter favori

Course : la pluie joue les trouble-fête... Button aussi !


Posté le 18 avril 2010 - 12:29 par Toby Ratantely

images/60154.jpg A quelques minutes du départ, les nerfs des têtes pensantes des équipes sont mis à rude épreuve : il pleut... mais pas forcément assez pour chausser les pneus intermédiaires. Du coup, tous les pilotes s'élancent en gommes lisses sur une piste humide. Tous sauf Glock, qui avait tenté le pari des intermédiaires, mais qui reste surtout bloqué sur la grille. C'est déjà la fin pour l'Allemand.

A l'extinction des feux, Fernando Alonso s'élance très bien et prend la tête de la course, mais il apparaîtrapidement qu'il a volé le départ. A l'opposé, le poleman Vettel a raté son envol et se retrouve 3ème, derrière Webber. Plus loin, Buemi, Kobayashi et Liuzzi se sont accrochés et renoncent dès le premier tour.

Cet incident occasionne la sortie de la safety car. Une occasion pour nombre de pilotes pour chausser des pneus intermédiaires, car la pluie s'est intensifiée. Au restart, les pilotes en tête sont alors en slicks : il s'agit de Rosberg, Button, les deux Renault de Kubica et Petrov, De la Rosa et Kovalainen, 7ème !

Les pilotes en intermédiaires, parmi lesquels Hamilton, les Ferrari et les Red Bull, entament leur remontée. Le plus impressionnant est Alonso (qui n'a pas encore purgé sa pénalité) qui remonte rapidement au 4ème rang. Mais la pluie s'arrête...

Et c'est à nouveau le branle-bas de combat dans les stands ! Schumacher limite les dégâts en étant le premier à rechausser des slicks. Dans l'affaire, Hamilton et Vettel rentrent ET sortent des stands côte-à-côte dans un duel à la limite de la sportivité, ce qui vaudra une enquête de la direction de course après le drapeau à damier.

Ainsi, après 10 tours, Rosberg, Button, Kubica et Petrov roulent très loin devant leurs adversaires. De la Rosa aurait bien profité de l'occasion également, mais sa Sauber le lâche une nouvelle fois très tôt dans la course. Dommage... Quant à Alonso, il a plongé en fond de peloton après avoir effectué un drive-through consécutif à son départ anticipé.

Dans le peloton, un pilote est déchaîné : Hamilton. Coincé derrière Sutil et Vettel, il profite d'une attaque du pilote Red Bull pour faire l'intérieur aux deux voitures à l'épingle ! Il revient alors sur Schumacher. L'Allemand est alors le meilleur de ceux ayant déjà stoppé deux fois, grâce à son deuxième arrêt précoce.

Débute alors une bataille homérique qui durera plusieurs tours, mais dont Hamilton, beaucoup plus rapide, sortira vainqueur. Lewis occupe donc la 5ème place à ce moment-là.

En tête, l'écart entre Rosberg et Button reste stable, mais l'Allemand commet une petite erreur au 18ème tour, ce qui permet à l'Anglais de passer en tête du Grand Prix. Ce n'est pas le dernier rebondissement de cette course puisqu'à ce moment-là, il pleut de nouveau !

Si fort, cette fois, qu'il n'y a pas d'hésitation à avoir : tous les pilotes rentrent au stand pour chausser les gommes intermédiaires. Sentant l'instant crucial, Alonso, revenu juste derrière Massa, lance une attaque musclée sur son équipier et le double dans le virage de l'entrée des stands ! Résultat : c'est le Brésilien qui doit attendre durant le pitstop de l'Espagnol, pas l'inverse...

Comme si ça ne suffisait pas, Alguersuari, jusqu-là auteur d'une course remarquable dans le top 10, est surpris par la mauvaise visibilité soudaine et brise son aileron avant sur un autre concurrent. Retour au stand, et surtout nouvelle intervention de la voiture de sécurité, de nombreux débris jonchant la piste.

On n'a pas encore passé la mi-course (25ème tour) lorsque la safety car s'efface. A ce moment-là, Button, leader, ralentit très fort avant la ligne d'arrivée pour se donner un maximum d'élan. Dans la confusion, Vettel, Hamilton et Webber se retrouvent à trois de front dans le dernier virage. Placé à l'extérieur, c'est Mark, touché par Lewis, qui est le dindon de la farce et qui plonge au classement.

Par contre, l'Anglais n'a pas été refroidi. Il repart à l'attaque et déborde Sutil, Petrov (proprement cette fois !) et Kubica pour se retrouver sur le podium, à la 3ème place. Derrière, Alonso et Vettel (doublé par l'Espagnol au moment du restart), tentent de l'imiter et se retrouvent aux 5ème et 6ème places, profitant notamment d'un tête-à-queue de Petrov, qui perd deux places. Alonso déborde bientôt l'autre Renault de Kubica, et passe 4ème.

Pas de répit pour les pilotes, puisque c'est à ce moment-là que les pneus intermédiaires, très sollicités, arrivent en bout de course. Il reste encore une vingtaine de tours et il n'y a pas le choix : il faut s'arrêter de nouveau ! Webber montre la voie, suivi de Schumacher, puis le reste du peloton.

Hamilton était alors revenu sur Rosberg, mais l'équipe Mercedes, si prompte à faire rentrer Schumi, changera les pneus de Nico un tour après Lewis... un tour trop tard. Résultat des courses : ce sont maintenant les deux McLaren qui mènent la course. On peut commencer à rêver de doublé chez les Anglais.

On approche de la fin de course, et la tension est palpable. Les pneus intermédiaires s'usent très vite, et la pluie s'intensifie de plus en plus. Un nouvel arrêt serait trop coûteux en temps, et ménager les pneumatiques devient un véritable art. A ce petit jeu, c'est... Vitaly Petrov qui s'en sort le mieux. A 12 tours de l'arrivée, il est parmi les plus vite, sinon le plus vite en piste.

Dès lors, c'est une course contre la montre : 10ème, il passe Alguersuari au 46ème tour. Puis Schumacher, totalement à l'arrêt, au 52ème ! Il lui reste quatre tours pour revenir sur Webber, qui paye son changement de pneus précoce. A deux tours du but, Petrov déborde l'Australien et s'empare d'une 7ème place finale bien méritée.

En tête, les deux McLaren ont sérieusement ralenti le rythme, elles aussi en proie à des pneumatiques totalement dépassés. D'autant qu'à présent, c'est quasiment le déluge. Revenu à 2"5 de son équipier dans le dernier tour, Hamilton ne force pas le destin et c'est Button, de nouveau impressionnant de lucidité, qui gagne sa deuxième course de l'année !

Avec ce succès, le champion en titre se pose en candidat sérieux à sa propre succession puisqu'après quatre courses, il mène au classement général alors que son équipier Hamilton, 2ème et encore brillant aujourd'hui, effectue aussi une bonne opération.

Rosberg, 3ème, mise toujours sur sa régularité de métronome avec succès, puisqu'il est désormais 2ème au championnat, à 10 points de Button. 4ème, Alonso qui a de nouveau réussi à revenir depuis le fond de classement et se retrouve 3ème au général, un point derrière Rosberg et à égalité avec Hamilton.

5ème, Kubica tient toujours la baraque chez Renault, mais pour la première fois, Petrov apporte lui aussi sa pierre à l'édifice en terminant 7ème. Entre les deux, Vettel, 6ème, pourra ruminer une nouvelle occasion manquée après être parti de la pole, de même que Webber, 8ème entre heurts et malheurs.

Quant à Massa et Schumacher, 9ème et 10ème, il semble bien qu'ils aient tout simplement montré leurs limites aujourd'hui, surtout au regard des prestations de leur équipier respectif. Leader (un peu chanceux) du championnat en arrivant à Shanghai, Felipe plonge au 6ème rang avant le retour en Europe.

C'est pire pour Schumi, 10ème au général, qui compte cinq fois moins de points que Rosberg. Remonter sera difficile...
Grand Prix d'Arabie Saoudite Grand Prix d'Arabie Saoudite
2 décembre 2021
Pour la première fois de l’histoire de la F1, un Grand Prix aura lieu en Arabie Saoudite, à Djeedah. Le circuit, lui ne sera pas encore tout à...


Frank Williams s'est éteint à l'âge de 79 ans Frank Williams s'est éteint à l'âge de 79 ans
28 novembre 2021
C'est un grand nom de la Formule 1 qui s'en est allé aujourd'hui: Sir Frank Williams. Fondateur de l'écurie du même nom qui a fait ses débuts e...


Hamilton gagne au Qatar, Alonso sur le podium Hamilton gagne au Qatar, Alonso sur le podium
21 novembre 2021
En enquête chez les commissaires, Verstappen et Bottas ont respectivement été pénalisés de 5 et 3 places sur la grille de départ pour ne pas avo...


Hamilton prend la pole au Qatar devant Verstappen Hamilton prend la pole au Qatar devant Verstappen
20 novembre 2021
Tous les pilotes découvrent un nouveau circuit ce week-end, celui de Losail au Qatar. Verstappen a signé le meilleur temps lors de la 1ère séan...


Présentation du Grand Prix du Qatar Présentation du Grand Prix du Qatar
18 novembre 2021
Pour la première fois de son histoire, la F1 se rend au Qatar sur le circuit de Losail pour la 20e manche de la saison. Ce circuit, fabriqué en 2...


Alfa Romeo confirme Guanyu Zhou Alfa Romeo confirme Guanyu Zhou
16 novembre 2021
La journée était tournée autour d'Alfa Romeo aujourd'hui. Après avoir remercié Antonio Giovinazzi ce matin pour ces 3 saisons au sein de l'éc...


Hamilton est allé chercher la victoire au Brésil Hamilton est allé chercher la victoire au Brésil
14 novembre 2021
Une course comme on les aime avec une bataille pour la victoire entre les 2 prétendants au titre, le Grand Prix de Sao Paulo a offert un beau spectac...


Bottas remporte la qualification sprint et la pole Bottas remporte la qualification sprint et la pole
13 novembre 2021
Depuis la séance qualificative de la veille, les 2 prétendants au titre, Lewis Hamilton et Max Verstappen sont sous investigation auprès de la FIA ...


Hamilton réalise le meilleur temps des qualifications Hamilton réalise le meilleur temps des qualifications
12 novembre 2021
Lewis Hamilton arrive à Sao Paulo avec un nouveau moteur survitaminé et sera pénalisé de 5 places sur la grille le dimanche pour la course pour ce...


Présentation du Grand Prix de Sao Paulo Présentation du Grand Prix de Sao Paulo
9 novembre 2021
Le Grand Prix de Mexico à peine terminer, direction le Brésil pour disputer le Grand Prix de Sao Paulo. Le circuit d'Interlagos accueillera son 3...


Plus de news>>

Course : la pluie joue les trouble-fête... Button aussi !
Sources : Nextgen-Auto.com Motorsport | Motorsport.com | Stats F1 | F1.com


© Super F1 | R. HERMAN - 2004-2021 - Tous droits réservés. | Partenaires | Contact