Super F1
suzuka   Grand Prix du JAPON - 0 J 0 H 0 M 0 S - 09 Octobre 2022 - 07H00   suzuka
facebook twitter favori

Felipe Massa gagne à Istanbul


Posté le 26 août 2007 - 00:00 par Toby Ratantely

images/massa200708-2.jpg Les conditions climatiques sont plus ou moins identiques à celles rencontrées vendredi et samedi. Au moment d'enlever les couvertures chauffantes des monoplaces, il se trouve que la répartition entre pneus durs et pneus tendres est à peu près équitable. On peut notamment voir que les Ferrari sont en tendres, et les McLaren en durs, ce qui est censé désavantager légèrement les MP4-22 à l'extinction des feux.

De surcroît, la propreté du côté pair de la grille est toute relative, et au départ, les deux Ferrari prennent aussitôt l'avantage, Felipe Massa emmenant Kimi Raikkonen dans son sillage. En revanche, les McLaren bredouillent : c'est moins grave pour Hamilton, qui se retrouve 3ème, que pour Alonso, qui doit laisser filer successivement Kubica puis Heidfeld. Surpris par le freinage appuyé de Trulli, Fisichella heurte son compatriote et l'envoie involontairement en tête-à-queue. La course de Jarno, à présent dernier, est déjà virtuellement vaine. Tout bénéfice pour les Red Bull notamment, qui se retrouvent aux 9ème (Coulthard) et 10ème places (Webber).

Dans les premiers tours, le peloton de tête se divise en wagons de trois monoplaces. Massa, Raikkonen et Hamilton s'échappent, alors que les BMW retiennent Alonso, surtout Heidfeld. Ce n'est pas la première fois que le champion en titre espagnol pourchasse le pilote allemand cette année. Fernando doit se faire une raison, les dépassements sont extrêmement difficiles quel que soit le circuit, et c'est en 6ème position, contraint et forcé, qu'il boucle les premiers tours. 7ème, Kovalainen garde le contact visuel avec ce groupe. Chez Red Bull, l'euphorie ne dure pas longtemps, puisque Webber est déjà au ralenti après 9 tours. Un nouveau problème mécanique entraîne l'abandon de l'Australien. Tout ça la veille de son anniversaire !

Petite surprise au 12ème tour : Kubica regagne déjà les stands pour son premier ravitaillement. Ceci explique plus ou moins l'écart de trois dixièmes avec Heidfeld en qualifications. Nick ne ravitaille effectivement que cinq boucles plus tard, de même que Rosberg et Coulthard, qui occupaient alors les 7ème et 8ème places. Au 18ème tour, la première Ferrari et la première McLaren stoppent, et de manière inattendue, il s'agit respectivement de Raikkonen et d'Alonso, pourtant devancés par leurs équipiers en qualifications ! Massa attendra la 19ème boucle et Hamilton la 20ème pour effectuer leur premier arrêt.

L'ordre du trio Massa/Raikkonen/Hamilton reste inchangé, en revanche Alonso est parvenu à sauter les deux BMW, qui ont inversé leurs positions. Mauvaise opération pour Kubica qui a ainsi perdu deux places. Kovalainen va se charger d'empirer encore plus le sort du Polonais. Le Finlandais, provisoirement en tête de la course après le pitstop de Hamilton, s'arrête au 21ème tour. Il repart virtuellement 6ème (Fisichella est à ce moment-là 4ème, mais stoppe peu après), sous le nez de la BMW n°10. Au 25ème tour, seuls Davidson, Schumacher, Vettel et Sato n'ont pas ravitaillé, mais il n'y aura guère que Ralf pour tenter une stratégie à un seul arrêt.

A mi-course, les positions sont bien établies : Massa et Raikkonen mènent toujours, séparés par environ deux secondes. Hamilton tente de rester en lutte pour la victoire, mais l'écart avec le leader monte progressivement, au point de passer au-dessus des cinq secondes. Dans le même temps, Alonso se rapproche un peu de son équipier, mais les dix à quinze secondes séparant les deux McLaren est en principe rédhibitoire, sauf incident, à la remontée au classement de l'Espagnol.

Inexplicablement véloce (!) pendant son deuxième relais, Button s'arrête pour la seconde fois au 35ème tour. Kubica l'imite au 37ème, et Rosberg deux boucles plus tard. Bonne opération pour Nico qui ressort à son tour devant le pilote BMW... En tête, Raikkonen, revenu à environ une seconde de son équipier, est à nouveau le premier des deux pilotes Ferrari à ravitailler au 41ème tour (comme Heidfeld). Massa stoppe dans la boucle suivante et repart logiquement devant Kimi : la cause paraît entendue.

On attend les McLaren au stand, et l'attente ne sera pas longue, car survient un coup de théâtre. Hamilton subit une crevaison à l'avant-droit dans le 43ème tour ! L'Anglais se fait rapidement déborder par Alonso, dont le deuxième arrêt est prévu à la fin de ce même tour... Par "chance", les deux MP4-22 sont juste assez éloignées pour que les mécaniciens effectuent coup sur coup les deux arrêts. Hamilton en a évidemment profité pour ravitailler, mais il est à présent cinquième, derrière Heidfeld et aux prises avec une voiture endommagée à l'avant.

Les derniers tours s'effectuent sans changement majeur. La seule incertitude concerne Hamilton et Kovalainen : l'écart d'environ cinq secondes se réduit petit à petit, Hamilton semblant très handicapé par la méforme de sa voiture. L'équipe Renault va jusqu'à encourager son pilote à pousser encore plus afin d'aller chercher la McLaren blessée. Mais en vain.

Au bout des 58 tours, Felipe Massa remporte la cinquième victoire de sa carrière, la troisième de la saison. Kimi Raikkonen aurait bien voulu être à sa place (il prendra le soin, à nouveau, de réaliser le meilleur tour en fin d'épreuve), mais le Finlandais complète tout de même l'excellent résultat de Ferrari sur cette épreuve. Alonso, opportuniste 3ème, s'en sort bien et reprend 2 points à son équipier Hamilton au championnat. Hamilton grand perdant du jour, mais lui et son équipe limitent néanmoins les dégâts. Lewis garde cinq longueurs d'avance sur Alonso et quinze sur Massa, nouveau troisième, au détriment de Raikkonen. Chez les constructeurs 11 points séparent encore McLaren de Ferrari. En terminant 4ème, Heidfeld marque l'essentiel des points de BMW, Kubica ne scorant qu'un petit point. Nouvelle prestation convaincante de Kovalainen, 6ème, là où Fisichella échoue à la porte des points, et de Rosberg, qui renforce la 5ème place de son équipe au classement général.
Présentation du Grand Prix du Japon Présentation du Grand Prix du Japon
4 octobre 2022
La Formule 1 continue sa tournée asiatique au Japon, une piste où la Formule 1 ne s'est plus rendue depuis 3 ans. Pour la première fois depuis 2...


Perez remporte une course chaotique à Singapour Perez remporte une course chaotique à Singapour
2 octobre 2022
Le déluge s'est abattu sur le circuit de Singapour si bien que la procédure de départ doit être relancée et le départ est décalé d'une heure. ...


Nouvelle pole pour Leclerc à Singapour Nouvelle pole pour Leclerc à Singapour
2 octobre 2022
Pour ce Grand Prix de Singapour, les esprits ne sont pas qu'à penser à la course. Depuis le début du week-end, des rumeurs suggèrent que RedBull e...


Guanyu Zhou prolonge pour 2023 Guanyu Zhou prolonge pour 2023
27 septembre 2022
C'est désormais officiel, l'équipe Alfa Romeo affiche complet pour la saison 2023 avec Valtteri Bottas et Guanyu Zhou. Le duo de cette année est...


Présentation du Grand Prix de Singapour Présentation du Grand Prix de Singapour
26 septembre 2022
De retour après 2 ans d'absence pour raison de coronavirus, The Night Race fait son retour avec ce circuit urbain dans les rues de Marina Bay. Cir...


La saison 2023 se met en place La saison 2023 se met en place
23 septembre 2022
On approche de la fin de l'année 2022 où l'on attend de savoir quand Max Verstappen remportera son second titre de champion du monde et pour 2023, l...


Clap de fin pour Colton Herta Clap de fin pour Colton Herta
17 septembre 2022
La FIA a décidé de rester intransigeante et n'accordera de dérogation par rapport à la super-licence de Colton Herta. Pour rappel, RedBull s'in...


Toute l'attention est désormais portée sur Nyck de Vries Toute l'attention est désormais portée sur Nyck de Vries
15 septembre 2022
Elu pilote du jour au Grand Prix d'Italie, Nyck De Vries a fait forte impression pour son premier Grand Prix où il a marqué 2 points pour l'écurie ...


Verstappen termine en tête derrière la Safety-Car à Monza Verstappen termine en tête derrière la Safety-Car à Monza
11 septembre 2022
La grille de départ a été modifiée avant la course, Verstappen s'élancera 7ème. Au départ, Leclerc s'élance parfaitement avec Russell à se...


Leclerc décroche la pole devant les Tifosi Leclerc décroche la pole devant les Tifosi
10 septembre 2022
Pour ce Grand Prix d'Italie, Ferrari arbore une livrée et des combinaisons spéciales à l'occasion du 75ème anniversaire de la marque. Carlos Sainz...


Plus de news>>
Felipe Massa gagne à Istanbul
Sources : Nextgen-Auto.com Motorsport | Motorsport.com | Stats F1 | F1.com


© Super F1 | R. HERMAN - 2004-2022 - Tous droits réservés. | Partenaires | Contact