Super F1
barcelone   Grand Prix d'ESPAGNE - 0 J 0 H 0 M 0 S - 22 Mai 2022 - 15H00   barcelone
facebook twitter favori

Le point à la trêve estivale


Posté le 30 juillet 2009 - 12:42 par Nathan Lohéac

images/48703.jpg Après 10 GP, le championnat du monde de formule 1 fait une pause entre le grand prix de Hongrie et le grand prix de Valence. Une trêve estivale de près d’un mois, pendant laquelle certaines usines vont fermer leurs portes et les pilotes vont en profiter pour se reposer.

Superf1 profite de cette pause estivale pour faire le point alors que la mi-saison est passée depuis peu.

Après 10 Grands prix, Brawn GP totalise 6 victoires, que le team de Ross Brawn doit à Jenson Button. 4 poles positions, 11 podiums et 334 tours en tête (soit plus de la moitié de toutes les épreuves). L’écurie est également la plus fiable du plateau avec 5 730 kms parcourus depuis le début de la saison. Alors qu’il reste 7 épreuves, le championnat semble donc être dans la poche de l’ex écurie « Honda ». Cependant, depuis le GP de Monaco, le nombre de points par GP ramené par Button et Barrichello diminue à chaque fois. Si les deux équipiers ont ramené 18 points de la principauté, ils ont terminé le GP de Turqui avec 10 points, celui de Grande-Bretagne avec 9 points, celui d’Allemagne avec 7 points puis celui de Hongrie avec… 2 points. Brawn n’était vraiment pas dans le coup à Hungaroring, mais il est trop tôt encore pour dire si ce résultat est dû au rattrapage des autres écuries où à un petit accident de parcours. Avec un total de 114 points, les britanniques voient leur avance sur Red Bull fondre à toute vitesse. Le team Autrichien a repris 28 points depuis le GP de Turquie, donc en 4 courses. Red Bull n’a plus que 15.5 points de retard sur Brawn, et, à ce rythme, ce retard pourrait être comblé d’ici Monza, voire Spa !

Au classement des pilotes, l’avance de Button est confortable : 18.5 points de plus que Webber, 2e. Mais Webber a repris 15 points sur le leader du championnat lors des 3 derniers GP, après avoir remporté, sur le circuit du Nürburgring, son premier succès. De son côté, Barrichello est 4e, derrière les 2 Red Bull. Mais il ne compte que 3 points de retard sur le jeune Vettel et 7.5 sur Webber. Un retard donc rattrapable même si le Brésilien semble en légère difficulté par rapport au début de la saison. Il compte 18.5 points d’avance sur Rosberg, le leader des autres. Button est donc 1er, loin devant un petit groupe de 3 pilotes où l’on trouve son coéquipier et les deux Red Bull, eux-mêmes loin devant le reste du plateau.

Red Bull, donc, est un fort prétendant la couronne cette année. 2 victoires pour Vettel, 1 pour Webber, le team Autrichien est le seul à pouvoir prétendre sérieusement à lutter avec Brawn GP. 7 grands prix semblent amplement suffisant pour combler le léger retard additionné depuis les premiers GP, et Webber, comme Vettel, n’a jamais été aussi bon qu’auourd’hui. Si Button semble loin au général, donc dur à rattraper, Webber et Vettel sont quasiment assurés de terminer tous deux le championnat du monde dans le top 4. Il faudrait que Webber reprenne 3 points par GP à Jenson Button pour s’assurer le titre 2009. Une quête compliquée, qui pourrait pourtant s’avéré facilité par un éventuel affaiblissement de Brawn GP, comme celui dévoilé au GP d’Allemagne (qui, rappelons-le, n’était peut être qu’un accident dans le parcours irréprochable de BGP).

Après Brawn GP et Red Bull, il y a… les autres ! A commencer par un duel musclé entre Ferrari et Toyota. Ferrari, 0 victoires et 40 points, a eu du mal à entamer cette saison 2009. Beaucoup de mal ! Les premiers points de l’écurie ont été ramenés par Räikkönen lors du Grand Prix de Bahreïn, 4e de la saison. Lors de la moitié des GP 2009 écoulés (soient les 5 premiers GP), le cheval cabré n’a empoché que… 6 points ! Les 5 GP suivants lui en ont rapporté 34 supplémentaires. On note donc une indiscutable progression sur le top team qui, même s’il n’a pas retrouvé son éclat de 2008, remonte petit à petit en tête de course ! Avec 22 points, Massa occupe la 7e place du championnat. Il ne compte que 0.5 points de retard sur Trulli, mais l’accident dont il a été victime lors du GP de Hongrie l’a privé de la course au Hungaroring et le privera certainement du GP de Valence, voire celui de Spa. 2 ou 3 occasions de marquer des points qui s’envolent ! Räikkönen, 18 points, est 9e du championnat, a 1 tout petit point d’Hamilton. A en croire les tendances actuelles, Ferrari et McLaren semblent en forme. Si remonter vers Barrichello, Vettel et Webber semble impossible, la 5e place du championnat est encore envisageable pour le Finlandais. Il est suivi, au général, par Timo Glock, 2 points derrière. A noter que Schumacher remplacera Massa lors du prochain GP, à Valence.

En parlant de Glock, il semble assez loin de son début de saison ! 12 points lors des 4 premiers GP, 4 points lors des 6 suivants… Le pilote Allemand, s’il continue à ce rythme, ferait bien de surveiller se arrières, car Alonso n’est pas loin ! Toyota a longtemps été indiscutablement la 3e force du championnat 2009. Désormais, les Japonais sont 4e au général, à 1.5 points de Ferrari. La lutte promet d’être serrée car Ferrari sera privé de Massa prochainement, et Glock et Trulli sont assez irréguliers. Les 3 points arrachés en Hongrie après des qualifications catastrophiques leur ont permis de rester au train des voitures rouges, même si la 3e place du classement constructeur a été concédée.

A 10 points derrière, un autre combat est en cours. Celui de McLaren- Williams. Un combat de deux vieilles écuries qui ont toutes deux été top teams mais qui se retrouvent aujourd’hui en difficulté. Enfin, ça, c’est à voir… Car McLaren semble s’être réveillé d’un coup en Allemagne ! Hamilton, qui n’avait inscrit aucuns points depuis 5 GP et qui en totalisait alors 9, a surgi de nulle part au Nürburgring pour venir s’imposer. Kovalainen, qui n’avait fait que deux apparitions dans les points depuis le début de la saison (dont la dernière été plutôt discrète) marque 4 points et subtilise à Heidfeld la 12e place du championnat. A 10 points de son coéquipier, Kovalainen n’a rien à perdre pour les 7 derniers GP ! Hamilton, le coéquipier en question, 9e avec 19 points, peut gagner gros si McLaren tient ses promesses. Et puis, un retour de McLaren en tête de course comblerait aisément leur retard sur Toyota/Ferrari, ce qui pourrait donner lieu à un combat pour le moins intéressant !

Williams, dont le premier pilote, Nico Rosberg, se montre avec surprise le meilleur pilote incontestable des essais libres de la saison, marque également une légère progression. En terminant à chaque fois dans les points lors des 6 derniers GP, Rosberg est le seul pilote Williams à rapporter des points à son écurie… Et c’est bien là le point faible du team britannique ! Nakajima n’a, en 10 GP, jamais terminé dans les points ! Du coup, Williams ne pointe que 6e au classement des constructeurs avec 25.5 points, à 2.5 points de McLaren. Dur donc pour Williams de suivre le nouveau rythme de McLaren avec un seul pilote opérationnel !

Renault maintenant. L’écurie française connaît le même problème que Williams… Alonso est le seul des deux pilotes à ramener des points à la maison. Piquet n’a terminé aucun GP 2009 dans le top 8. Même si Alonso s’est montré en qualifications du GP de Hongrie en signant la pole, Renault aura beaucoup de mal à revenir au classement, ne serait-ce que sur Williams… Premièrement parce que Renault est exclu du prochain GP, à Valence. Deuxièmement parce que, même si Alonso marquait légèrement plus de points que Rosberg à chaque GP, cela ne suffira sûrement pas à combler les 12.5 points qui séparent les deux écuries. Mais tout reste possible… Alonso a montré, avec sa pole, qu’il pouvait encore être aux avants-post, et par conséquent qu’il pourrait toujours gagner ! La sanction infligée à Renault concernant le GP de Valence est un peu forte, et engendre sans doute une autre déception : Celle pour Alonso de ne pas avoir la possibilité d’affronter Michael Schumacher pour ce qui sera peut être sa dernière apparition en GP… Alonso est 11e du général avec 13 points. 3 points derrière Glock, 4 devant Kovalainen.

BMW n’est entré que 3 fois dans les points depuis le début de la saison. C’est peu. Trop peu même, pour ce qui était la 3e force de 2008. D’ailleurs, BMW envisage sérieusement de se retirer en 2010. Si c’est le cas, l’argent investi en F1 par l’entreprise pourrait être considéré comme déjà perdu, et le la marque n’en investira pas plus dans son team de F1… En tout cas, quel en serait l’interêt ? BMW n’a plus aucune chance pour 2009, alors si le départ en 2010 est confirmé, l’écurie allemande n’ira pas dépenser de l’argent pour le reste de la saison… Enfin bon, tout cela pour justifier l’hypothèse que BMW pourrait baisser les bras avant la fin de 2009. 13e et 15e, Heidfeld et Kubica totalisent respectivement 6 et 2 points au général. BMW reste donc la 3e force du championnat cette année mais… en partant par le bas du tableau !

Toro Rosso a sans doute fait une erreur en gardant Bourdais en ce début de saison. 2 fois 1 point pour le français. Un résultat qui lui a valu d’être remplacé par Jaime Alguersuari dès le 10e grand prix de la saison. Buemi ne fait guère mieux. Il a fêté le week end dernier son 7e GP d’affilée sans points. 3 points et 14e du général pour le jeune Suisse… qui doit encore faire ses preuves ! Alguersuari, de son côté, n’est pas là depuis assez longtemps pour qu’on puisse en dire quoi que ce soit. Lent aux essais lors de son premier et seul GP, il n’a pas été mauvais en course. A suivre donc !

Enfin, Force India. Toujours aucun points, avec pourtant deux pilotes certainement plus talentueux que d’autres dans les points. Mais les monoplaces ne sont vraiment pas à la hauteur et, même si un point pour Force India serait une bénédiction, c’est encore loin d’être gagné.

Mathématiquement, tous les pilotes peuvent encore être champions du monde. Il reste 7 GP et Button, premier, compte 70 points tout ronds. Mais ce dernier est le principal favori ! Il devance donc de 20 points le groupe Webber-Vettel-Barrichello, et de 45 à 70 points le reste du plateau… Impressionnant pour un pilote dont tout le monde pensait la carrière terminée, vous ne trouvez pas ?


Présentation du Grand Prix d'Espagne Présentation du Grand Prix d'Espagne
18 mai 2022
Un des circuits les plus connus par les pilotes car souvent utilisé en essais privés, le circuit de Barcelone accueille la 6ème manche de ce champi...


Verstappen s'impose de manière impériale à Miami Verstappen s'impose de manière impériale à Miami
9 mai 2022
Les voitures se positionnent et ce sera bientôt le premier Grand Prix de Miami. Mais les Aston Martin ne sont pas sur la grille, les voitures ont ren...


Leclerc en pole, 1ère ligne Ferrari à Miami Leclerc en pole, 1ère ligne Ferrari à Miami
7 mai 2022
La Formule 1 a débarqué pour une grande première à Miami où c'est sold-out dès le samedi. Les Américains sont venus en masse ainsi que des V...


Présentation du Grand Prix de Miami Présentation du Grand Prix de Miami
2 mai 2022
Nouveau venu de la saison 2022: le Grand Prix de Miami. Construit autour du Hard Rock Stadium, le circuit de Miami est urbain, se parcoure dans le ...


Week-end parfait pour Max Verstappen Week-end parfait pour Max Verstappen
24 avril 2022
La pole, la victoire du sprint, de la course et le meilleur tour. Max Verstappen a tout gagné ce week-end et marqué le maximum de points possibles, ...


Verstappen remporte la course sprint sur le fil Verstappen remporte la course sprint sur le fil
23 avril 2022
C'est parti pour la première course sprint de la saison. Verstappen a signé la pole hier mais au départ, Leclerc s'envole et prend le commandeme...


Verstappen bat Leclerc pour la pole à Imola Verstappen bat Leclerc pour la pole à Imola
22 avril 2022
La pluie s'est invitée sur le circuit d'Imola durant la 1ère séance d'essais libres et c'est sur une piste humide que va débuter la séance qualif...


Grand Prix d'Emilie-Romagne Grand Prix d'Emilie-Romagne
18 avril 2022
De retour pour la 3ème année consécutive en tant que Grand Prix d'Emilie Romagne et non plus en tant que Grand Prix de Saint-Marin comme autrefois,...


Leclerc gagne sans opposant à Melbourne Leclerc gagne sans opposant à Melbourne
10 avril 2022
Le public australien est présent en monde pour le retour de la F1 en Australie, c'est sold-out. Leclerc prend un excellent départ devant Verstapp...


Leclerc prend la pole en Australie devant les RedBull Leclerc prend la pole en Australie devant les RedBull
9 avril 2022
Un circuit de Melbourne raccourci qui annonçait jusqu'à 4 zones DRS mais par sécurité, cela a été réduit à 3. On s'attend à un nouveau due...


Plus de news>>
Le point à la trêve estivale
Sources : Nextgen-Auto.com Motorsport | Motorsport.com | Stats F1 | F1.com


© Super F1 | R. HERMAN - 2004-2022 - Tous droits réservés. | Partenaires | Contact