Super F1
facebook twitter favori

Shanghaï : film d'une course à rebondissements


Posté le 7 octobre 2007 - 00:00 par Toby Ratantely

images/26019.jpg A quelques minutes du départ de l’avant-dernière manche de la saison, il pleut sur le circuit de Shanghaï… comme prévu. Mais la piste est sensiblement moins détrempée qu’à Fuji, et le départ s’effectuera normalement, sans voiture de sécurité. Toutes les voitures sont en pneus intermédiaires.

A l’extinction des feux, Hamilton et Raikkonen s’élancent bien et assurent leurs positions, mais derrière, Alonso déborde Massa dès le deuxième virage. Le Brésilien ne s’en laisse pas compter et reprend l’avantage sur la McLaren au freinage suivant. Les deux Toro Rosso ont fait la meilleure opération, puisque Liuzzi est déjà 7ème (4 places de gagnées) et Vettel 11ème (6 places de mieux) !

Hamilton, vraisemblablement plus léger que ses concurrents, s’échappe dans les premiers tours. Raikkonen reste à portée de fusil de l’Anglais, mais Massa, qui ne se détache pas d’Alonso, ne parvient pas à suivre le rythme imposé par le leader. Quant à Liuzzi et Vettel, ils réalisent un festival ! Tonio déborde Webber (passé par Kubica peu après) et s’installe dans le top 6, alors que Sebastian se débarasse de Kovalainen (également doublé par Trulli) pour se rapprocher des points.

Au 15ème tour, alors qu’il possédait 8’’ d’avance sur Raikkonen, Hamilton ravitaille une première fois. A noter qu’il ne change pas de pneus. Kimi passe donc en tête et force la cadence en battant par deux fois le meilleur tour en course. Massa stoppe au 17ème tour, Alonso au 18ème et Raikkonen dans la boucle suivante. Il ne ressort pas devant Lewis, mais a réduit l’écart à moins de quatre secondes.

La piste est alors quasiment sèche… Le staff Red Bull a évoqué par radio l’option de chausser des pneus slicks sur la voiture de Coulthard, ce qui ne sera finalement pas fait (pitstop au 19ème tour, comme Liuzzi). Mais au 22ème tour, lorsque Wurz stoppe pour son premier arrêt, il opte pour des pneus rainurés. Le verdict ne se fait pas attendre : il bat le record du tour trois boucles plus tard, alors que Webber, puis Kubica rentrent eux aussi pour ravitailler et passer en slicks. Devant, ça chauffe entre Alonso et Massa, et l’Espagnol déborde finalement la Ferrari dans la 26ème boucle au prix d’une belle manœuvre. Hasard ou pas, Massa rentre aussitôt au stand pour chausser des slicks à son tour.

C’est alors qu’Hamilton commence à perdre du terrain : de quatre secondes, l’écart avec Raikkonen tombe à… rien du tout, ou presque, un tour avant la mi-course (27ème). Visiblement en difficulté avec ses pneus, Lewis perd plus ou moins 5’’ au tour sur son rythme initial, et se retrouve en difficulté dans chaque virage du circuit. Raikkonen tente une première attaque au 28ème tour, infructeuse. Mais dans la boucle suivante, Hamilton rate la corde dans le double gauche derrière les stands et doit céder, contraint et forcé, la tête à son rival !

Le calvaire continue pour le leader du championnat : il se fait à présent remonter par Alonso à vitesse grand V, l’Espagnol reprenant plus de 7’’ dans le 30ème tour. Pneus complètement détruits, Hamilton regagne la voie des stands au 31ème tour pour les changer… mais rate le virage de la voie de décélération et s’enlise dans le gravier ! L’Anglais tente bien de recevoir, comme au Nurburgring, une aide des commissaires, mais sans succès. Après Alonso la semaine dernière, Hamilton connaît son premier abandon de la saison. Dans le garage McLaren, c’est la consternation.

La course ne s’est pas arrêtée pour autant : Raikkonen est repassé en tête, mais la piste est désormais sèche et Kubica, en pneus slicks, lui reprend entre 6 et 8 secondes au tour. Lorsque Kimi et Alonso s’arrêtent au 32ème tour pour passer enfin en slicks, c’est trop tard : Kubica mène la course ! Webber aurait aimé en dire autant. Mais, surpris par une averse passagère entre le 26ème et le 29ème tour environ, il rechaussa des pneus intermédiaires dans la 27ème boucle… avant de comprendre son erreur et de s’arrêter pour la 3ème fois en 8 tours, slicks à la clé. Dommage…

L’intensité dramatique de la course grimpe encore d’un cran lorsque Kubica se retrouve soudainement au ralenti, accablé par un problème mécanique qui réduit le leader à l’abandon ! On retrouve alors Raikkonen en tête devant Alonso et Massa, mais derrière le classement est inédit. Ayant réussi à combiner ravitaillement et passage en pneus rainurés au bon moment (26ème tour), Vettel occupe la 6ème place. Mieux, il a pris le pari de parcourir les 30 dernières boucles sans ravitailler…

Ainsi, lorsque Button 4ème, et Fisichella, 5ème, stoppent pour la deuxième fois en fin de course, le pilote Toro Rosso récupère le quatrième rang. Si Fisico plonge au-delà du top 10, Jenson parvient à repartir à la 5ème place. Il devance l’autre Toro Rosso de Liuzzi, qui a gardé les intermédiaires lors de son premier arrêt, mais qui est bien remonté grâce à un changement de pneus opportun. Heidfeld, dans les roues de l’Italien, peut en revanche maudire les changements climatiques, qui l’ont forcé à deux pitstops à quatre tours d’intervalle.
Même désillusion pour Coulthard, 8ème, qui a chaussé des slicks au moment du retour passager de la pluie. Contrairement à son équipier, l’Ecossais est toutefois resté en piste et est finalement revenu dans les points, mais reste sous la menace des trois autres moteurs Renault, dans l’ordre, Kovalainen, Webber et Fisichella, en fin de course.

Les positions ne varieront toutefois plus. Après 56 tours éprouvants, Kimi Raikkonen remporte sa 5ème victoire de la saison. Personne n’a fait aussi bien en 2007. Alonso est 2ème et ce « doublé », combiné au retrait d’Hamilton, relance le championnat pour une finale à trois à Interlagos. Après la désillusion de Fuji, Vettel concrétise cette fois sa performance en terminant 4ème. C’est de loin le meilleur résultat de l’histoire de Toro Rosso, et l’histoire est d’autant plus belle que Liuzzi parachève le hold-up de son équipe en terminant 6ème. Entre eux, Button, qui, s’il permet à Honda de passer enfin devant Super Aguri (grande perdante du week-end) au championnat, n’empêche pas STR de les déborder. Avec Spyker, Toro Rosso a donc gagné trois rangs sur une seule course ! Heidfeld termine à une modeste 7ème place, quant à Coulthard, il ramasse la dernière unité, ce qui réduit l’écart entre Red Bull et Williams, totalement transparente aujourd’hui, à 4 points.
Une stratégie brillante qui permet à Hamilton de gagner Une stratégie brillante qui permet à Hamilton de gagner
9 mai 2021
Lewis Hamilton a remporté son 98ème succès après avoir signé sa 100ème pole la veille. Et tout cela grâce à une brillante stratégie de son é...


Hamilton franchit le cap des 100 poles à Barcelone Hamilton franchit le cap des 100 poles à Barcelone
9 mai 2021
Et de 100! Lewis Hamilton a signé un nouveau record historique hier en Espagne en s'octroyant sa 100ème pole. Q1 Les Williams et les Haas so...


Grand Prix d'Espagne Grand Prix d'Espagne
5 mai 2021
Ce week-end, nous nous retrouvons, à Barcelone et plus précisément sur le circuit de Montmelo pour la 4ième manche de la saison et le Grand Prix d...


Hamilton remporte la bataille au Portugal Hamilton remporte la bataille au Portugal
2 mai 2021
Les Mercedes s'élancent en première ligne et sont équipés de pneus mediums, tout comme les RedBull et Sainz. Bottas et Hamilton s'élancent par...


Les Mercedes s'élanceront devant les RedBull au Portugal Les Mercedes s'élanceront devant les RedBull au Portugal
1 mai 2021
Les Mercedes ont repris leur domination au Portugal et s'élanceront en première ligne devant les 2 RedBull. Q1 Les Alfa Romeo signent les pr...


Le Grand Prix du Canada est remplacé par la Turquie Le Grand Prix du Canada est remplacé par la Turquie
28 avril 2021
C'est désormais officiel: le Grand Prix du Canada n'aura pas lieu pour la 2ème année consécutive. Bien que le gouvernement canadien gère bien ...


Grand Prix du Portugal Grand Prix du Portugal
28 avril 2021
Ce week-end, le grand cirque de la Formule 1 débarque au Portugal et plus précisément sur le circuit de Portimao dans le désert de l’Algarve. ...


Des batailles à différents niveaux Des batailles à différents niveaux
21 avril 2021
Après seulement 2 courses, on peut déjà voir se dessiner une hiérarchie parmi les pilotes et écuries. C'est l'occasion de faire le point ensemble...


Plusieurs pénalités tombent à Imola Plusieurs pénalités tombent à Imola
18 avril 2021
Les commissaires ont eu du boulot après la course et les multiples incidents, ce qui modifie le classement de la course. La pénalité la plus ét...


Verstappen s'impose en patron à Imola Verstappen s'impose en patron à Imola
18 avril 2021
La pluie s'est invitée en Italie, ce qui remet toutes les stratégies en question. La plupart des pilotes ont chaussée les pneus intermédiaires,...


Plus de news>>

Shanghaï : film d'une course à rebondissements
Sources : Nextgen-Auto.com Motorsport | Motorsport.com | Stats F1 | F1.com


© Super F1 | R. HERMAN - 2004-2021 - Tous droits réservés. | Partenaires | Contact